UOR Butembo : Face aux étudiants, Laetitia Kitakya de FJDF explique comment il faut investir dans la femme

UOR Butembo : Face aux étudiants, Laetitia Kitakya de FJDF explique comment il faut investir dans la femme

12. mars 2024 Allgemein 0

La Femme est appelée à investir dans l’économie. Message lancé par KASOKI KITAKYA LEATITIA agent dans l’organisation  de Femmes Juristes pour les Droits de la Femme et de l’Enfant, FJDF ville de Butembo. Elle l’a exprimé au cours d’une conférence tenue le dimanche 10 mars 2024 à l’UOR-BUTEMBO.

Cette activité scientifique organisée par le comité estudiantin de l’UOR, rentre dans le cadre d’accompagner la journée du 8 mars dédiée aux droits de la femme. L’oratrice du jour, KASOKI KITAKYA LEATITIA, a développé le thème internationale retenu l’année 2024 qui est : « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme ».

Pour elle, la femme doit être plus outillée de la matière qui est en rapport avec l’économie. Occasion pour elle de trouver profil dans son investissement. KASOKI KITAKYA LEATITIA explique comment investir dans la femme.

« On a essayé de montrer comment il faut le faire. On doit plus enseigner la femme au sujet des  matières économiques. Elle ne doit pas se sous-estimer ou rester  figée dans d’autres domaines, elle doit aussi s’épanouir, mais le message clé ici c’est par rapport à l’aspect économique d’investir en faveur de la femme, elle doit avoir un investissement en ce qui concerne l’aspect économique. Donc là on voit l’accès à l’emploi, créer son entreprise et autres », explique l’oratrice.

Laetitia Kitakya de FJDF/Photo Georges Lomba de Radio Elimu (UOR)

Les participants à cette conférence n’ont pas caché leurs sentiments de gratitude. Pour l’étudiante de l’UOR, Keren MUNYAMBALU, qui y a pris  part, se dit très édifiée l’exposé. Elle promet de sensibiliser ses semblables au sujet de la matière acquise dans cette séance.

« Cette conférence nous a beaucoup édifiée  parce que, à travers cette dernière, nous avons pu comprendre que investir pour les femmes doit être au niveau économique et au niveau social. Nous allons nous intégrer dans la sensibilisation de nos femmes afin qu’ensemble, nous puissions promouvoir l’investissement économique et social des femmes », promet-elle.

Le comité estudiantin via le ministère de genre se félicite de la réussite de cette journée qui s’est clôturée sans incident majeur. Au terme de l’activité, un repas fraternel a été partagé sous une ambiance musicale.

Georges LOMBA