Butembo : Edgar Mateso fait constater que le coût des frais de mission pourrait être de loin supérieur au coût des biens livrés aux vulnérables

Butembo : Edgar Mateso fait constater que le coût des frais de mission pourrait être de loin supérieur au coût des biens livrés aux vulnérables

12. mars 2024 Allgemein 0

Un acteur politique propose que l’assistance du Gouvernement aux déplacés ou aux autres nécessiteux soit distribuée par  les  services locaux de ce secteur ou par des Organisations de la Société civile. Cette proposition est de Edgar KATEMBO  MATESO qui présume  que les frais alloués à la mission des parlementaires envoyés dans une telle mission  soit supérieurs ou égaux à l’assistance elle-même.

Cet enseignant en Philosophie politique amorce par remercier les députés de Butembo qui ont décroché l’assistance du Gouvernement en faveur des déplacés qui ne cessent de se faire  enregistrer dans les agglomérations du Nord-Kivu où ils vivent difficilement. « Cela est la mission régalienne du Gouvernement. Nous avons tout un Ministère des affaires sociales et humanitaires… Cela permet à l’Etat de comprendre le poids qu’endure la population et ainsi le Ministre des affaires sociales peut inciter son collègue de la défense à  mieux faire », introduit ce militant du Bloc Uni pour la  Renaissance et l’Emergence du Congo, BUREC.

Toutefois, il déplore le caractère budgétivore de telles missions.  « Depuis une trentaine d’années, nous sommes en guerre, nous avons des déplacés. A l’intervalle  d’une année à 3 ans, le Gouvernement peut songer à assister. Et vous allez constater que ces assistances sont accompagnées d’une mission gigantesque que des dignitaires, les députés qui doivent venir avec cette aide. Or, le coût des frais de mission pourrait être de loin supérieur au coût des biens livrés aux personnes vulnérables.  Pourtant,  si on ajoutait ces frais de mission à ceux destinés à l’achat des biens, peut-être que les déplacés mangeraient pendant 2 ou 3 jours. Sur place, nous avons des services qui peuvent distribuer ces assistances. En ville et en territoire, nous avons les services de protection civile, celui des affaires sociales et des organisations de la Société civile, la Croix-Rouge. Même si ces interventions venaient des poches des députés, ils peuvent mettre en contribution leurs états-majors », recommande Edgar KATEMBO  MATESO, dans sa sortie médiatique de lundi 11  mars 2024.

Ce dernier trouve inapproprié qu’on puisse gaspiller des moyens en dormant dans un hôtel dans sa propre circonscription.

En rappel, des déplacés vivant à Butembo ont reçu une quantité de vivres et non vivres leur envoyés par le Gouvernement. La distribution de ces biens a  eu lieu dans 4 sites, en raison d’un site par commune.

Cette assistance a été accompagnée jusqu’à destination par les députés MUMBERE MUKESO Rémyxon et KAVIRA KATASOHIRE Jeanine.

La Rédaction