Santé : Voici comment les mauvaises pratiques d’hygiène menstruelle exposent la femme et la communauté aux maladies  (Dr Munyanderu)

Santé : Voici comment les mauvaises pratiques d’hygiène menstruelle exposent la femme et la communauté aux maladies  (Dr Munyanderu)

28. mai 2024 Société 0

Les mauvaises pratiques d’hygiène menstruelle exposent les femmes et la communauté aux diverses pathologies. Ce sont les propos tenus par Docteur BARAKA MUNYANDERU Albin, médecin traitant au Centre Hospitalier Adventiste Muthiri. Il l’a exprimé à la Radio Elimu, la Voix de l’UOR ce mardi 28 mai 2024.

C’était au cours d’une interview accordée à l’occasion de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle, célébrée chaque 28ieme jour de mai.

Ce gynécologue -obstétricien BARAKA MUNYANDERU Albin a déclaré que le manque d’hygiène menstruelle est à la base de plusieurs conséquences désastreuses  sur la santé de la femme et de la société.

Cet expert de la santé a indiqué que les règles anormales et la mégestion des linges ou cotex exposent les femmes aux troubles psychologiques et plusieurs autres pathologies.

«  Si nous n’appliquons pas cette hygiène menstruelle, nous sommes exposés. Premièrement,  la femme doit se connaître femme. Donc, si ses règles ne sont pas normales elle sera psychologiquement malade. Si elle ne parvient pas à gérer ses linges de manière confortable elle va s’exposer aux maladies, elle va aussi exposer son voisinage. Nous connaissons que le sang est un milieu de culture. Si la dame ayant des écoulements sanguins, elle ne parvient pas à gérer ses déchets, les microbes vont pulluler au tour de ce sang et être en contact avec la communauté ou avec le voisinage. Par ricochet, on aura à propager telle ou telle  autre maladie », fait entendre le Docteur BARAKA MUNYANDERU Albin.

Ce chef des Travaux affecté à la Faculté des Science de la Santé à l’Université Officielle de Ruwenzori a, profité de cette occasion pour exhorter la communauté bubolaise en général et les parents en particulier à capaciter les filles en notions nécessaires de gestion de l’hygiène menstruelle.

« Le message que nous lançons à la communauté si bien que environ 3 millions de femmes sont en menstruation chaque jour, il convient à ce que nous parents, puissions connaître comment aider nos filles à gérer cette hygiène mensuelle pour que tout le monde, ensemble, nous puissions briser le silence, gérer les menstruation de manière hygiénique, aider nos enfants, femmes et sœurs à éliminer ces déchets et voir comment nous pouvons réutiliser les linges qui sont réutilisables », prescrit ce gynécologue.

Pour votre gouverne, la journée mondiale de l’hygiène menstruelle avait été instituée dans le but de rompre le silence et à diffuser l’information pour ainsi permettre à la société en général et à la communauté scolaire en particulier de communiquer sur l’amélioration de la gestion de l’hygiène menstruelle en faveur des femmes.    

Victoire Pozite