Santé : Les dangers que s’attirent des personnes qui mélangent l’alcool et le lait, selon la  pharmacienne Deborah Wangahemuka

Santé : Les dangers que s’attirent des personnes qui mélangent l’alcool et le lait, selon la  pharmacienne Deborah Wangahemuka

7. juin 2024 Allgemein 0

L’alcool est l’un des facteurs incompatibles au lait. Il favorise ainsi une toxine dans l’organisme humain. Révélation de la pharmacienne Deborah WANGAHEMUKA pour démystifier la tendance de l’intoxication que se réclament certains membres de la communauté.

Ainsi cette professionnelle de santé révèle les risques liés à la consommation parallèle de l’alcool et du lait.

« Quand vous mélangez l’alcool avec du lait, ça peut occasionner la toxicité dans l’organisme puisque la toxicité là peut détruire un autre organe car c’est dans ces genres de situation que les gens disent qu’ils ont été empoisonnés alors que ça peut être eux-mêmes qui se l’ont donné à travers la mauvaise combinaison des boissons ou des aliments. Dire qu’on voit prendre simultanément l’alcool et le lait, il y a déjà incompatibilité », a expliqué   DEBORAH    WANGAHEMUKA, Pharmacienne en Commune Mususa.  

DEBORAH WANGAHEMUKA revient sur autant de conséquences sur la santé humaine. Cette pharmacienne martèle sur l’incompatibilité de ces substances.

« Quand vous consommez du lait avec de l’alcool, nous avons parlé de la destruction de certains organes. Imaginez comme un combat dans l’organisme, là on ne doit avoir eu les conséquences. Et tu peux avoir par exemple de l’ulcère qui est une plaie dans l’estomac et qui n’est pas bon dans l’organisme de l’homme », a conseillé DEBORAH    WANGAHEMUKA, Pharmacienne à Butembo.

Plus particulièrement aux femmes, les professionnels de santé insistent que l’alcool a un impact sur des hormones en jeu lors de l’allaitement.

Ils citent la baisse de l’Ocytocine, responsable de l’éjection qui permet de faire sortir le lait du sein, mais en augmentant la prolactine, responsable de la production et la sensation des seins pleins.

Ils révèlent enfin le risque d’avoir une montée de lait mais moins de lait capable de sortir du sein.   

Jures Kizito