Santé : La  DPS annonce la deuxième phase de la campagne de vaccination contre la poliomyélite

Santé : La  DPS annonce la deuxième phase de la campagne de vaccination contre la poliomyélite

28. mai 2024 Société 0

Annonce de la deuxième phase de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Butembo. Précision de la Division Provinciale de la santé, DPS, antenne de Butembo au sortir d’un point de presse hebdomadaire de la 21e semaine épidémiologique tenu le lundi 27 Mai 2024. Le point focal de la DPS sensibilise les parents à faire vacciner tout enfant de 0 à 59 mois pour en éviter les risques de santé à l’avenir.

DAMULU LUHAVO DAMAZE revient sur la présentation de la situation de vaccination dans les zones de santé au sein de cette division provinciale.

« Par rapport à la riposte vaccinale contre la poliomyélite, nous savons nous tous que nous avons eu à réaliser la première étape de la campagne de vaccination après l’épidémie de la poliomyélite en RDC. Certainement que la première phase avait souri et il y avait eu des bons résultats. Et curieusement on a constaté qu’il y avait aussi certaines failles qui devront être corrigées dans un plan de correction lors de la réalisation de la phase prochaine qui s’annonce d’ici quelques matins où on devra commencer par le dénombrement de la population. Donc, que la population s’attende qu’on puisse d’abord identifier les cibles, ménage par ménage pour voir comment atteindre tous les enfants de 0 à 59 mois», a présenté LUHAVO DAMAZE, Point focal de la communication à la DPS antenne de  Butembo. 

LUHAVO DAMAZE rappelle à tous les responsables que la vaccination constitue un des facteurs clés qui concourent à l’immunité de l’organisme humain.

« Pour que tous les enfants soient vaccinés, c’était donc ça la riposte vaccinale. Le processus évolue, la logistique est en train de faire son travail, il y a du matériel qui commence à être déployé ici et là. Et donc, nous devons renforcer le message de sensibilisation pour essayer d’informer les parents qu’il est l’occasion de pourvoir rattraper, de pourvoir renforcer l’immunité pour essayer de palier à cet événement de poliomyélite », a sensibilisé LUHAVO DAMAZE, agent de la Division Provinciale de la Santé, Antenne de Butembo.

Rappelons que la poliomyélite appelée autrement « polio » ou « maladie de Heine-Medin » est une maladie infectieuse aigue qui s’attaque à la substance grise de la moelle épinière.  

Jures Kizito