RDC : le Député Jules Mathe satisfait de l’attention du Chef d’Etat-major général des FARDC qui a pris des  mesures pour renforcer la sécurité à Beni-Mangina

RDC : le Député Jules Mathe satisfait de l’attention du Chef d’Etat-major général des FARDC qui a pris des  mesures pour renforcer la sécurité à Beni-Mangina

6. avril 2024 Allgemein 0

Une délégation de députés nationaux du Nord-Kivu a  échangé avec le Chef d’Etat-Major général des Forces Armées de la République du Congo (FARDC). C’était pendant une série d’audiences bouclées ce vendredi 5 avril 2024 à l’état-major général des FARDC.

Le député national MUMBERE MATHE Jules était de la partie. Joint au téléphone par Radio Elimu, la Voix de l’UOR, ce samedi 6 avril 2024, cet élu de Beni restitue que le Général Christien TSHIWEWE a prêté oreille attentive aux élus du peuple. « Nous sommes confiants que, de ces échanges, il a  eu des éléments qui feront objet des instructions qui vont permettre à ce que l’Armée soit  plus efficace sur le terrain. Nous remercions la population de nous avoir alertés sur ce qui  se passait. Nous avons donné des pistes de solution mardi après les attaques. Dieu merci parce que le vendredi matin, les réponses ont été données même si pas en totalité, il fallait commencer par un pas. En commune de Mangina, l’Armée a  déjà un véhicule pour sa  mobilité mais pour la police, on attend encore. A ce sujet, le numéro un de l’Armée nous a promis qu’il sera en contact avec le numéro un de la PNC pour que ce que nous avons demandé soit effectivement donné afin que la sécurité soit renforcée à Mangina en particulier et en territoire de Beni au  Nord-Kivu en général », restitue l’Honorable Jules MATHE.

Il poursuit que les récents événements de Mangina ont été longuement évoqués au cours de  ces échanges. Cet élu du  peuple remercie les acteurs de la Société civile à Mangina, Kyatsaba, Mavivi et Oïcha ainsi que les jeunes de Mangina, les Serviteurs de Dieu pour le monitoring effectué. « Il faut que d’autres matériels notamment des motorolas arrivent. Actuellement, les réseaux téléphoniques font défaut. Or ceux qui sont dans notre zone doivent être en permanence en communication. Il y a donc ces matériels qui vont suivre et d’autres que je ne vais pas  citer », enchaîne-t-il.

En conclusion, l’Honorable MUMBERE MATHE Jules salue l’attention et la diligence dont a fait  preuve le numéro un de l’Armée.  « Nous espérons qu’il va exécuter ce qu’il nous a dit et aussi au sujet des décisions qui vont sortir  pour renforcer le mariage civilo-militaire ».

La Rédaction