Nord-Kivu : Inquiet des conditions de détention précaires surtout à Butembo où des morts sont comptés, le député Jules Mathe promet un plaidoyer au niveau national

Nord-Kivu : Inquiet des conditions de détention précaires surtout à Butembo où des morts sont comptés, le député Jules Mathe promet un plaidoyer au niveau national

6. avril 2024 Allgemein 0

Le député national MUMBERE MATHE Jules se montre préoccupé des conditions carcérales précaires  au sein de la prison de Butembo. Cet élu de Beni-territoire dit avoir eu des données qui montrent que cette maison carcérale devient progressivement un mouroir. Dans une sortie médiatique de ce samedi 6 avril 2024, l’Honorable Jules MATHE promet de plaider pour le désengorgement des prisons de Butembo-Kakwangura, Beni-Kangbay et Munzenze à Goma.

Il fait constater que ces prisons ont plus de détenus que prévu. « Nous venons d’apprendre qu’on vient d’enregistrer 3 morts cette semaine à Kakwangura. S’il y  a des cas de  morts aujourd’hui à Butembo, peut-être que la même situation sera vécue demain à Beni et après demain à Goma. Nous  allons  continuer à  plaider pour le désengorgement des  prisons. Ceux qui sont détenus pour des faits bénins doivent être relaxés. En tant qu’élu, nous allons voir les gestionnaires  de l’appareil judiciaire de la RDC  pour  solliciter le désengorgement de  manière  à ce  que nous ne puissions plus continuer à voir des prisonniers  mourir presque chaque jour », promet le député national Jules MATHE.

Pour  lui, le  pouvoir public ne doit pas oublier que les prisonniers jouissent de certains droits notamment ceux liés à la vie,  à la santé, au manger. « Des familles sont en train de perdre les leurs suite aux conditions inhumaines… Nous apprenons que d’autres peuvent encore mourir. Nous fustigeons cette façon d’hébergement des personnes qui sont en train de purger leurs peines. Dans une province en conflit  comme la nôtre, les prisons peuvent accueillir beaucoup de gens. Mais,  pour des  faits bénins, ensemble avec les collègues   (députés), nous irons voir le Ministre de la  justice pour cette question  de désengorgement », poursuit-il.

En attendant, l’Honorable Jules MATHE salue le travail qu’abattent les Directeurs des prisons, les responsables de Parquets et les  Juges. Il les invite à étudier  les voies visant à libérer les personnes détenues pour des infractions bénignes, selon les prescriptions de la loi.

Patient Akilimali