Nord-Kivu : Pour faciliter aux entrepreneurs l’accès aux documents requis, les députés Lutsumbi et Mafungula opérationnalisent un cabinet d’assistance à Butembo

Nord-Kivu : Pour faciliter aux entrepreneurs l’accès aux documents requis, les députés Lutsumbi et Mafungula opérationnalisent un cabinet d’assistance à Butembo

12. avril 2024 Allgemein 0

La facilitation d’accès aux documents requis pour de nouvelles entreprises dans les villes de Butembo et Beni ainsi que les territoires de Beni et Lubero. Les honorables députés provinciaux Bienvenu Kambale Lutsumbi et Christien Katembo Mafungula s’impliquent.

C’est dans cette logique qu’ils ont échangé ce vendredi 12 avril 2024 avec le chef d’antenne à l’intérim du guichet unique de création d’entreprises, GUCE, en ville de Goma.  En réaction, Maître Marcellin Mukuza, chef d’antenne intérimaire du GUCE, se réjouit de l’implication de ces élus du peuple pour aider les entrepreneurs. Ces élus du peuple ont sollicité que ce service ait sa succursale à Butembo.

Leur interlocuteur a précisé qu’une telle  décision est de la compétence de la hiérarchie basée à  Kinshasa.

Dans la foulée, les honorables  Bienvenu Lutsumbi et Christien Mafungula ont alors obtenu de Maître Marcellin Mukuza l’opérationnalisation d’un cabinet qui va assister les requérants dans la complétion et l’obtention des documents officiels  en ville de Butembo et ses environs.

L’Honorable Bienvenu Lutsumbi a pris l’engagement d’honorer le paiement du local qui servira de cabinet et de l’expert qui facilitera la constitution du dossier aux entrepreneurs soucieux d’accéder au numéro RCCM, à l’identification nationale pour conférer la personnalité aux entreprises en gestation sans trop des commissions.  « Pour accéder au RCCM (Registre de Commerce et de Crédit Mobilier) par exemple, il fallait passer par des intermédiaires à Butembo, Goma,… Pour le RCCM, l’Arrêté demande qu’on paie 40 $. Mais, souvent, on en arrivait à 150 suite aux commissions de ceux qui se réclament chargés de suivi et autres », contextualise cet élu du peuple.

Ce cabinet sera opérationnel à partir du lundi 15 avril au bâtiment de l’opérateur économique Nzoli sis au croisement de l’avenue Ngulo et la rue Peruzi. Parlant de la procédure d’acquisition de ces documents importants, l’honorable Lutsumbi mentionne que le requérant passe au cabinet pour remplir les formulaires de demande. 

Le dossier sera transmis au guichet unique à Goma qui renverra les documents complétés pour retrait par  le requérant au niveau du cabinet à Butembo.

« Nous allons prendre en charge un expert qui va aider la  communauté à remplir les formulaires de demande de ces documents pour que, une fois remplis, ces documents nous parviennent ou parviennent au Chef de guichet unique et que les documents puissent suivre », poursuit  l’Honorable Lutsumbi.

Celui-ci se réjouit de la démarche. « C’est une satisfaction pour nous parce que nous militons pour l’entrepreneuriat. Nous restons convaincus que seul l’entrepreneuriat aidera ce pays à  sortir de  la pauvreté. Il y a trop  de cas de chômage dans nos communautés. Mais, si l’on peut booster la  création de l’entreprise, amener le Gouvernement à  soutenir les entrepreneurs, nous restons convaincus que, de cette manière, on peut arriver à créer plusieurs emplois à la jeunesse qui est désœuvrée »,  chute-t-il.  

Parlant du prix des documents, le chef d’antenne du guichet unique de création d’entreprise insiste sur le respect du tarif contenu dans l’arrêté ministériel régissant la matière.

Autres difficultés dans le contexte des affaires, c’est aussi le retard lié à l’accès au numéro d’impôt et le paiement des bordereaux à la déclaration de ses impôts à la banque. A ce sujet, les honorables Bienvenu Lutsumbi et Christien Mafungula promettent d’approcher les services habilités pour soulager les opérateurs économiques. 

Avec la Cellule de Communication