Nord-Kivu : Le député Lutsumbi saisit le Gouverneur sur la nécessité d’aider les familles des victimes des manifestations anti-MONUSCO

Nord-Kivu : Le député Lutsumbi saisit le Gouverneur sur la nécessité d’aider les familles des victimes des manifestations anti-MONUSCO

9. avril 2024 Allgemein 0

Le député provincial, honorable  KAMBALE LUTSUMBI Bienvenu sollicite une assistance urgente en faveur des familles des victimes des manifestations anti-MONUSCO survenues le 26 juillet 2022 et 29 mars 2024 en ville de Butembo. Cet élu de Butembo l’a indiqué dans une lettre officielle  adressée au Gouverneur Militaire du Nord-Kivu ce lundi 8 avril 2024.

Une copie de cette correspondance est parvenue à la Radio Elimu la Voix de l’UOR.

A l’amorce, l’honorable Bienvenu LUTSUMBI a déploré les évènements tragiques qui ont été à la base de la détresse et la souffrance des plusieurs familles. Pour lui, ce dernier temps, on notifie 20 enfants orphelins à coté de 15 autres personnes dépendantes des victimes tuées par balles qui traversent une situation précaire, enchaine-t-il. « Il est à déplorer que ces évènements tragiques ont laissé dans leur sillage la détresse et la souffrance des nombreuses familles. Actuellement, 20 orphelins et près 15 autres personnes dépendantes des victimes décédées par balle se trouvent plongés dans la situation de précarité extrême. Ces familles prouvent d’énormes difficultés à subvenir à leurs besoins  primaires, notamment la scolarisation des orphelins contraints d’abandonner leurs études faute de moyens financiers », lit-on dans ce document.

Pour ce faire, le député provincial Bienvenu  LUTSUMBI sollicite une aide après du Gouverneur militaire du Nord-Kivu en faveur les familles victimes.

Il a, précisé par ailleurs, que ceux-ci nécessitent une assistance urgente en attendant les résultats des enquêtes sur les circonstances exactes des personnes abattues. « Face à cette situation délicate, je me tourne vers votre personnalité en tant que garant de la province, pour vous solliciter de venir en aide à ces victimes. Leur situation nécessite une assistance immédiate en attendant les résultats des enquêtes sur les circonstances exactes de la mort de leurs proches, enquêtes pour lesquelles elles réclament légitimement justice », explique Bienvenu LUTSUMBI.

Rappelons qu’au cours des manifestations anti-MONUSCO, une trentaine des civils avaient perdu la vie en province du Nord Kivu et Sud Kivu, dont 11 à Butembo, 13 à Goma ; 4 à Uvira, 3 à Kanyabayonga et 3 à Kasindi.

Victoire Pozite