Nord-Kivu : 50 000 $ à la championne dans une compétition musicale du projet « African Queens », entretenu par « Ad little goss » dans les Grands-Lacs

Nord-Kivu : 50 000 $ à la championne dans une compétition musicale du projet « African Queens », entretenu par « Ad little goss » dans les Grands-Lacs

13. avril 2024 Allgemein 0

Toute jeune fille âgée d’entre 16 et 22 ans peut maintenant gagner 50 000 dollars (50 000 USD) au bout d’une compétition musicale qui démarre en province du Nord-Kivu ce lundi 15 Avril 2024, dans le cadre du projet « African Queens », entretenu par « Ad little goss ».

En foi des informations fournies par les organisateurs, African Queens est un Concours de danse et de musique des filles de 16 à 22 ans organisé dans la région des grands lacs, associant donc le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda et la RDC.

L’esprit de cette initiative est de sceller une unité entre les peuples de la région, par la promotion de la paix via la culture croit savoir Annie MAHAMBA, membre du comité organisateur.

Zone de couverture de la compétition

Au niveau de la RDC et au Nord-Kivu précisément, la compétition concerne les villes de Goma, Butembo et Beni. Mais attention, les localités extra urbaines sont aussi prises en compte, car les équipes mobiles seront mises en contribution pour prendre les inscriptions de toutes les candidates désireuses.

Pourquoi dans la région des Grands Lacs ?

Ladite initiative s’inscrit à en croire les organisateurs, dans le souci de promouvoir les talents féminins dans la musique au niveau de cette région martyrisée depuis des années.

La femme des grands lacs à l’honneur

D’après l’indicateur du projet, Monsieur Apollinaire DIAKABANA, le choix porté sur la femme est stratégiquement pensé. Il s’agit, explique-t-il, d’honorer celle qui, depuis le début de la guerre, a été aux côtés des enfants, la première victime des affres de guerre. 

Il est aussi question poursuit-il, de ressusciter cette valeur de la femme, foulée presqu’aux pieds en cette ère de l’Afrique contemporaine, alors qu’au temps de l’Afrique ancienne, la femme a joué un rôle majeur notamment comme Maîtresse des royaumes et des empires puissants.

Le projet s’inscrit donc en cette dynamique visant à permettre aux jeunes talents féminins de se lancer également dans la musique, qui est autant un talent et une profession.

5 gagnantes au Nord-Kivu

Le Nord-Kivu connaîtra 5 gagnantes, en raison d’une à Butembo, une à Beni et trois à Goma, qui iront compatir avec les gagnantes de Kinshasa.

Conditions de participation

Les conditions requises pour toute participante à la compétition sont entre autres : Être congolaise, être domiciliaire du Nord-Kivu, avoir entre 16 et 22 ans et payer 5 dollars pour chaque adhérente,… Le concours est autant, ouvert aux musiciennes religieuses et profanes.

En ville de Goma, cinq lieux sont retenus pour l’enregistrement : le bureau de Yolé Africa, les restaurants la Liga, Bateau vert, l’espace Mètre cube à Birere ou encore l’espace Case départ. En outre, il y aura également des cabines mobiles d’enregistrement pour rattraper celles qui n’auront pas l’occasion de se faire enregistrer dans les lieux précités. 

Et l’enjeu ?

Les quatre gagnants à la compétition issues de quatre pays compétiteurs  auront toutes droits à une enveloppe de 200 000 dollars, qui seront répartis équitablement.

Elles signeront par la suite un contrat de 5 ans avec une maison de production suisse, pour les intégrer dans le monde de la musique mondiale.

Peu avant, elles seront formées sur des notions d’école de musique durant 4 mois, avec l’idée de faire d’elles, à en croire Apollinaire, des grandes stars de la musique.

John TSONGO, depuis Goma