Nord-Kivu : 33 morts au  Nord-Kivu parmi les 74 victimes des bombes larguées et manipulées depuis janvier 2023 (SYLAM Marrion Ngavo)

Nord-Kivu : 33 morts au  Nord-Kivu parmi les 74 victimes des bombes larguées et manipulées depuis janvier 2023 (SYLAM Marrion Ngavo)

4. avril 2024 Allgemein 0

Journée internationale de sensibilisation contre les mines anti-personnelles ce jeudi 04 avril 2024. La synergie pour la lutte anti-mine, SYLAM, indique avoir enregistré  au Nord-Kivu 74 victimes des bombes larguées et manipulées depuis janvier 2023.

Marrion Ngavo son coordonnateur appelle la population à ne pas toucher ces engins semblables aux objets du ménage.

Se confiant à la presse ce jeudi 4 avril 2024, le coordonnateur de l’ONG SYLAM a tout d’abord énuméré les 5 piliers de la lutte anti-mine. Il s’agit du déminage, de l’éducation aux risques des engins explosifs, l’assistance aux victimes, les plaidoyers en faveur de la lutte anti-mine, ainsi que la destruction ou la dépollution des stocks.

Il faut dire  que les mines sont souvent rencontrées dans les zones en proie aux conflits armés. Au Nord-Kivu, notre interlocuteur cite Nobili, Bulese en territoire de Beni, le sud du territoire de Lubero, le Nyiragongo, Masisi, Minova, Rutshuru et bien d’autres.

Le coordonnateur de cette organisation non gouvernementale révélé que depuis janvier 2023, sa structure a enregistré au Nord-Kivu 74 victimes des bombes larguées et manipulées, dont 33 morts.

Marrion Ngavo renchérit que ces engins explosifs constituent un défi à la population pour accéder aux bois de chauffage et à l’eau dans les zones en conflits armés.

Il poursuit que l’impraticabilité des routes, ainsi que le faible financement, empêchent son organisation à bien mener ses actions dans lesdites zones.

Marrion Ngavo appelle la population à ne pas toucher ces engins explosifs qui ont la forme des objets utilisés dans les ménages.

Il convient de noter que les partenaires de la lutte anti-mine sont l’UNMAS, l’UNICEF, OCHA, l’OMS, ainsi que d’autres organisations internationales. 

« Protéger les vies et consolider la paix », est le thème international retenu pour cette journée en 2024.

                                                                       Samuel Lukalango