Masisi : La Société civile salue le comportement des wazalendo qui appuient les FARDC à se battre contre le M23 et appelle au soutien de tous

Masisi : La Société civile salue le comportement des wazalendo qui appuient les FARDC à se battre contre le M23 et appelle au soutien de tous

15. mai 2024 Allgemein 0

La situation sécuritaire précaire reste préoccupante dans plusieurs agglomérations du territoire de Masisi, en province du Nord-Kivu. La société civile forces vives de Buabu exhorte le gouvernement congolais à appuyer davantage les opérations des patriotes « Wazalendo » en logistique. Elle l’a exprimé à la presse via une déclaration ce mercredi 15 mai 2024.

Hériter BUSOMOKE, président de la société civile forces vives de Buabu a, tout abord, déploré la recrudescence de l’insécurité qui prévaut dans agglomérations talques Katobotobo, Bushiha, Kazinga et plusieurs d’autres agglomération des groupements Buabo Luke  et Maboko premier.

Le numéro 1 de cette structure citoyenne fait savoir que les affrontements ont opposé  les patriotes « Wazalendo » aux rebelles du Mouvement de 23 mars, M23,  ce depuis mardi 14 mai dernier.  Il a, par ailleurs, salué le comportement qu’affichent les Wazalendo sur les lignes de front.

« Nous déplorons la situation sécuritaire qui reste dégradante dans plusieurs agglomérations du groupement Buabo et Nya Maboko premier vers l’axe Luke, Katobotobo, Bushiha, Katahandwa, Kazinga et Kashenyi vers la route qui mène Ngululu et Mikeno. Ce depuis hier qu’il y a eu des combats avec nos compatriotes « Wazalendo » mais ils ont repoussé un peu l’ennemi. Ils se comportent bien sur les lignes de front », renseigne Héritier BUSOMOKE.

Pour ce faire, la société civile forces vives de Buabo  exhorte le gouvernement congolais à appuyer efficacement les opérations de grandes envergures menées par les patriotes « Wazalendo ».

Objectif visé, leur permettre de récupérer les zones déjà occupé par l’ennemi de la paix. Héritier BUSOMOKE a, de cette occasion, invite la population du Nord-Kivu à se joindre aux Wazalendo qui ne cessent de se battre pour la protection de l’intégrité territoriale. 

«  Nous demandons à notre gouvernement de soutenir ces vaillants combats en logistique pour qu’ils puissent combattre au compte de leur pays. Nous demandons aussi à toute la population de se joindre ou d’être dernière les Wazalendo qui sont en train de combattre pour le pays », exhorte le numéro 1 de la société civile forces vives de Buabo.

Il convient de noter que, plusieurs entités des territoires de Rutshuru et Masisi font face à l’activisme des rebelles du Mouvement de 23 mars, M23.

Victoire Pozite