Mambasa : « Vous ne devez pas attendre les tueries pour réagir » Cri d’une rescapée sans nouvelles de ses 3 enfants  après les massacres de 16 civils à Nakota par l’ADF

Mambasa : « Vous ne devez pas attendre les tueries pour réagir » Cri d’une rescapée sans nouvelles de ses 3 enfants  après les massacres de 16 civils à Nakota par l’ADF

15. mai 2024 Allgemein 0

Au moins 16 personnes ont été sauvagement tuées au côté des dégâts matériels documentés. Tel est le bilan encore provisoire d’une incursion rebelle de l’ADF enregistrée la soirée de mardi 14 mai 2024 à NAKOTA, village situé à l’Est de la localité de BIAKATO, en territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri.

Après cette attaque rebelle, les habitants de ce coin cible de l’ennemi, sollicitent l’implication urgente du Gouvernement congolais et des jeunes patriotes « Wazalendo », pour stopper ces actes tragiques.

Une rescapée, s’inquiète parce qu’elle est restée dans nouvelles de  ses 3 enfants. Elle  recommande à l’armée loyaliste conjointement avec les jeunes patriotes « Wazalendo », d’effectuer régulièrement la patrouille dans les zones en proie à l’insécurité.

« Nous sommes sous menaces à NAKOTA. Les civils sont tués sous l’œil impuissant des services de sécurité et les Wazalendo. L’ennemi tue, incendie les maisons d’habitation et calcine les civils. Chers forces armées et les Wazalendo, vous avez toujours effectué régulièrement la patrouille dans cette partie, aidez-nous à libérer les otages. Vous ne devez pas attendre les massacres pour réagir. Mes trois enfants sont maintenant pris en otage,  notamment MOISE de 11 ans, le deuxième a 9 ans et les troisième a 6 ans », plaide-t-elle.

Notons que, les rebelles de l’ADF, ont toujours attaqués les milieux champêtres du territoire de Beni au Nord-Kivu et dans la province de l’Ituri.

Georges LOMBA