Lubero : La Commune de Kanyabayonga accueille le 3e vague de déplacés fuyant la guerre imposée par le M23,  la Société civile appelle à l’aide

Lubero : La Commune de Kanyabayonga accueille le 3e vague de déplacés fuyant la guerre imposée par le M23,  la Société civile appelle à l’aide

29. mai 2024 Société 0

La commune Rurale de Kanyabayonga dans le territoire de Lubero a enregistré une marée de déplacés ce mercredi 29 mai 2024. Ces citoyens venus du territoire de Rutshuru ont fui leurs milieux respectifs suite  aux affrontements opposant les Forces loyalistes aux rebelles M23 RDF. La société civile de ladite Commune constate des vagues incessantes des déplacés enregistrés depuis le début des affrontements.  

C’est depuis la soirée du mardi 28 mai 2024 que la commune de Kanyabayonga a accueilli des nouveaux déplacés venus du territoire de Rutshuru. Cette situation a occasionné une psychose dans cette commune rurale.

A en croire la société civile, ces déplacés de guerre viennent de Birundule, Mirangi, Iyo-Bora, Lusogha, Bulindi, et autres milieux écumés par les affrontements.

Muhindo Kyavu Jazz enchaîne que ces citoyens se réfugient dans les milieux supposés sécurisés, entre autres, Kanyabayonga, Kirumba, Luofu, Miriki et bien d’autres.

Il indique que les combats se poursuivent jusqu’à ce mercredi contre les rebelles du M23  qui occupent le groupement Mutanda.

Les FARDC, pour leur part, placent leur base dans la localité de Bulindi.  Muhindo Kyavu Jazz fait entendre que, ces affrontements ont déjà entrainé des vagues incessantes des déplace de guerre. A cet effet, il plaide pour une assistance urgente à faveur de ces nécessiteux qui traversent une vie alarmante.

« C’est la troisième vague enregistrée, malheureusement sans assistance. Mais la première vague était déjà assistée. Mais 3 vagues sont déjà en commune de Kanyabayonga sans assistance. Ces déplacés traversent une vie chaotique, vous savez vivre loin de votre milieu habituel, c’est très difficile. C’est d’ailleurs grâce à la générosité de la population qu’ils continent à endurer. Les organisations humanitaires peuvent voler à leur rescousse…», décrit-il.

Notons que, depuis Dimanche 26 mai 2024, les combats entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC contre les Rebelles du M23-RDF se poursuivent dans les collines surplombant les groupements Kanyabayonga et Mutanda en chefferie de Bwito dans le territoire de Rutshuru.

Dagzos Bailanda