ESU : La REC  Butembo-Lubero recommande à Safi Sombo de matérialiser les projets non achevés par Nzangi Butondo et de se pencher sur la situation des étudiants de l’Est

ESU : La REC  Butembo-Lubero recommande à Safi Sombo de matérialiser les projets non achevés par Nzangi Butondo et de se pencher sur la situation des étudiants de l’Est

29. mai 2024 Allgemein 0

Nomination des membres du Gouvernement Judith Suminwa par ordonnance présidentielle. Cette nomination tant attendue est intervenue aux petites heures de ce mercredi 29 mai 2024 sur les antennes de la RTNC. En réaction, la Représentation des étudiants au Congo REC Butembo-Lubero recommande à la Ministre nouvellement nommée à la tête du ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ESU d’accomplir les projets qui n’ont pas été matérialisés par son prédécesseur Muhindo Nzangi Butondo.

C’est madame Marie-Thérèse Safi Sombo Ayane qui est nommée à la tête du ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire MINESU.

La Représentation des Etudiants au Congo REC Butembo-Lubero, espère que cette nouvelle personnalité dans le Gouvernement Judith Suminwa pourra s’investir dans la matérialisation des promesses données par son prédécesseur.

Le Coordonnateur de la REC Butembo-Lubero, Kakule Supu Pascal, cite notamment la valorisation des frais liés à la connectivité, la mise en place la police universitaire, la dotation des Universités en Bus Academia, et autres.

«  Je félicite sincèrement la nomination de madame Safi Ayane comme Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire. Je suis en train de l’appeler non seulement à consolider les acquis de la suppression des frais du droit d’auteur qui ont été salués par les étudiants. En même temps, nous l’appelons en tant qu’étudiants, à travailler pour l’intérêt des étudiants. Notamment au sujet des frais de connectivité, la police universitaire aujourd’hui qui semble être hypothétique dans plusieurs zones de la république, nous voudrions souligner également les bus academia qui ont été promis par son prédécesseur et qui ne sont pas encore là, il y a la carte d’étudiant qui pose problème, également certains budgets des comités estudiantins qui sont mis en cause parce que les comités des gestions ne respectent pas scrupuleusement les instructions académiques », invite Pascal SUPU.

Loin de ces attentes, la REC Butembo-Lubero souligne que les étudiants de la province du Nord-Kivu méritent des avantages exceptionnels vu le contexte actuel sécuritaire que travers cette partie orientale du pays.

« Nous souhaitons qu’elle travaille tout en sachant que l’étudiant du Nord-Kivu traverse la période de guerre. Et par conséquent celui-ci mérite des avantages exceptionnels. », propose-t-il.

Il est à noter que le Gouvernement Judith Suminwa compte 54 ministres dont 17 femmes, une moyenne d’environ 32% de la représentation féminine.

SOMBO AYANNE SAFI MUKUNA Marie-Thérèse, la nouvelle Ministre de l’ESU, est Docteur en médecine de l’Université de Kinshasa depuis 2004. Elle est spécialiste en neuropsychiatrie. Elle preste comme médecin collaborateur au CHME/MONKOLE depuis 2012.

Georges Lomba

Voici en détails la Composition du Gouvernement

Les membres du Gouvernement de la République que dirige la première ministre, Judith Suminwa Tuluka, sont connus depuis la nuit de mardi 28 à mercredi 29 mai 2024. 

Cette équipe est composée de 54 membres, contrairement au dernier gouvernement de Sama Lukonde qui en  comptait 57. Dans ce nouveau gouvernement, l’on note la sortie de certains ministres de la dernière équipe, la permutation d’autres, mais aussi l’entrée de nouvelles figures, telles que Jacques Shabani, nommé au poste de vice-premier ministre de l’Intérieur, et Constant Mutamba qui prend le ministère de la Justice, mais dont le nom a été omis lors de la lecture des ordonnances sur la Télévision nationale par la porte-parole du chef de l’État, Tina Salama. Cette dernière l’a annoncé via les réseaux sociaux, indique 7SUR7.CD qui publie cette liste. 

Vice-premiers ministres

– Intérieur et sécurité : Jacquemin Shabani

– Transports, voies de communication et désenclavement : Jean-Pierre Bemba Gombo

– Défense nationale : Guy Kabombo Muadiamvita

– Économie nationale : Daniel Mukoko Samba

– Fonction publique et réformes de l’administration publique : Jean-Pierre Lihau

– Plan et coordination de l’aide : Guylain Nyembo

Ministres d’État

– Ministre de l’Agriculture : Grégoire Mutshiayili ;

– Ministre des Affaires étrangères : Thérèse Kayikwamba Wagner ;

– Ministre de l’Éducation nationale : Raïssa Malu Dinanga ;

– Ministre de l’Environnement : Ève Bazaïba ;

– Ministre des Infrastructures et travaux publics : Alexis Gizaro ;

– Ministre du budget : Aimé Boji

– Ministre des Affaires foncières : Acacia Bandubola ;

– Ministre du Développement rural : Muhindo Nzangi ;

– Ministre de l’Aménagement du territoire : Guy Loando Mboyo ;

– Ministre de la Justice : Constant Mutamba. 

Ministres

– Ministre des Finances : Doudou Fwamba Likonde ; 

– Ministre de l’Industrie : Guy Kabamba ;

– Ministre des Ressources hydrauliques et électricité : Teddy Luamba ;

– Ministre des Mines : Kizito Kapinga ;

– Ministre des Hydrocarbures : Aimé Molendo Sakombi ;

– Ministre du Travail, emploi et prévoyance sociale : Ephraim Akwakwa ;

– Ministre de l’Urbanisme et habitat : Crispin Mbadu ;

– Ministre des Droits humains : Chantal Shambu ;

– Ministre de la Santé : Samuel Roger Kamba ;

– Ministre de l’ESU : Safi Sombo Ayan ;

– Ministre de la Recherche scientifique et innovation : Gilbert Kabanda ;

– Ministre des PTNTIC : Augustin Kibassa Maliba ;

– Ministre du Portefeuille : Jean-Lucien Bussa ;

– Ministre des Affaires sociales : Nathalie Munanza ;

– Ministre du Commerce extérieur : Julien Paluku ;

– Ministre de l’Intégration régionale : Didier Manzenga ;

– Ministre de la Communication et médias : Patrick Muyaya Katembwe ;

– Ministre de la Formation professionnelle : Marc Ekila ;

– Ministre du Genre : Léonnie Kandolo ;

– Ministre de Pêche et élevage : Jean-Pierre Tshimanga Buana ;

– Ministre de la Culture et arts : Yollande Élebe ;

– Ministre des Sports et loisirs : Didier Budimbu ;

– Ministre de la Jeunesse : Noëlla Ayeganagato ;

– Ministre du Tourisme : Didier M’pambia ;

Ministres délégués

– Près le ministre des affaires étrangères en charge de la coopération internationale et francophonie : Bestine Kazadi ;

– Près le ministre Urbanisme et Habitat en charge de la politique de la ville : Didier Tenge te Litho ;

– Près le ministre de l’environnement en charge de la nouvelle économie du Climat : Stéphanie Mbombo ;

– Près le ministre des affaires sociales en charge des PVH : Irène Esambo. 

Vice-ministres

– Intérieur : Eugénie Tshiela ;

– Affaires étrangères : Gracia Yamba ;

– Justice : Samuel Bemba ;

– Finances : O’Neige Nsele

– Budget : Élysé Bokumwana ; 
 – Défense : Samy Adubango ;

– Éducation : Jean-Pierre Keza ;

– Mines : Godard Motemona ;

– Hydrocarbures : Wivine Moleka ;

– Affaires coutumières : Jean-Baptiste Katurebe.

La publication de ce gouvernement intervient près de 6 mois après la réélection et l’investiture du président Félix Tshisekedi.