Lubero : Kanyabayonga se  vide de ses habitants, la Société civile rassure que l’Armée et ses partenaires tiennent tête face à l’ennemi

Lubero : Kanyabayonga se  vide de ses habitants, la Société civile rassure que l’Armée et ses partenaires tiennent tête face à l’ennemi

1. juin 2024 Allgemein 0

La Commune de Kanyabayonga, au sud du territoire de Lubero s’est quasiment vidée de ses habitants ce vendredi 31 mai 2024. Les citoyens de ce coin fuient dans l’objectif de se chercher un endroit sûr. En dépit de ce déplacement massif, le Président de la société civile, noyau de Kanyabayonga, rassure que l’armée loyaliste et ses alliés ont la commune de Kanyabayonga sous leur contrôle.

Au cours d’un entretien téléphonique, Muhindo Kyavu Jazz fait savoir que c’est depuis la soirée du jeudi 30 mai 2024 que les habitants ont commencé à quitter la commune de Kanyabayonga. A la base, une rumeur sur l’infiltration des rebelles dans l’entité, poursuit-il.

Cependant Muhindo Kyavu Jazz indique que les FARDC et ses alliés continuent à résister face à l’ennemi.

« Depuis hier, il y avait des rumeurs par rapport à l’entrée de l’ennemi dans la commune. Mais vers 14H d’aujourd’hui l’ennemi a voulu s’infiltrer dans la commune, heureusement les FARDC et les Wazalendo en collaboration avec la population ont réussi à repousser l’ennemi loin de la commune de Kanyabayonga », note-t-il, au téléphone ce vendredi 31 mai 2024.

Dans la foulée, le président de la société civile plaide pour un changement idoine du commandement de l’armée dans l’axe Nord. Muhindo Kyavu Jazz appelle la population à l’union et à résister face à toute manipulation de l’ennemi. 

« Les militaires sont en train de se comporter très bien, mais c’est leurs commandants qui font défaut. Je pense qu’il est temps de changer ces commandants qui sèment panique et confusion dans le chef de la population. La population doit rester unie et ne pas céder aux mouvements de terroristes », invite notre interlocuteur.

Il sied de note que le matin de ce vendredi 31 mai, des tirs ont été entendus dans la commune.

La population, les organisations non gouvernementales et des agences des nations unies se sont retirées de Kanyabayonga en direction de Kayna et Kirumba.

Dagzos Bailanda