Goma : Le Maire interdit la commercialisation des produits destinés aux déplacés de guerre dans les différents marchés publics

Goma : Le Maire interdit la commercialisation des produits destinés aux déplacés de guerre dans les différents marchés publics

30. mai 2024 Société 0

La commercialisation des produits destinés aux déplacés de guerre dans les différents marchés publics de la ville de Goma  vient d’être interdite formellement par le maire de ville, le commissaire supérieur principal Kapend Kamand Faustin. Cette décision a été prise ce jeudi 30 mai 2024 pour parer à tout cas de vol ou de détournement des biens destinés à ces nécessiteux.

Dans sa communication tenue devant les gestionnaires et administrateurs des marchés publics de la ville de Goma, l’autorité urbaine a annoncé la traque systématique des marchés pirates dits « Bwaka », où se vendent des divers articles de seconde main…

Pour le maire, cette pratique encourage le vol. En outre,  l’autorité urbaine a mis en garde tous les gestionnaires et administrateurs des marchés publics qui refusent intentionnellement d’évacuer les poubelles dans ces lieux publics, alors qu’ils perçoivent quotidiennement des taxes.

Le maire a renchéri que l’inaction dans cette problématique constitue une insécurité environnementale « intolérable ». Ainsi, des sanctions sont envisagées pour quiconque passera outre ces mesures prises par l’autorité urbaine.

Par ailleurs, l’autorité a également mis en garde les différents éléments de l’ordre qui « tracassent » les motards dans les abords du marché Virunga, avant les heures vespérales prévues par la loi.

Par risque de créer les pillages, les accidents et les révoltes, le premier citoyen de la ville rappelle les agents de l’ordre incriminés à revenir à l’ordre, pour une harmonie PNC-population.

L’occasion a été propice pour celui-ci d’annoncer le lancement imminent des travaux de modernisation du marché Kahembe. Ce, en vertu d’un arrêté du gouverneur de la province signé le 27 Mai dernier et lu séance tenante.

Au finish, les usagers de ce marché ont été appelés à exercer désormais leurs activités dans la cour de l’inspection de l’agriculture.

Cependant, le parking du rond-point Rutshuru est délocalisé vers l’ITIG, non loin de l’Eglise Nzambe Malamu.

Avec la cellule de communication de la mairie de Goma