Eclipse solaire : Le Chercheur KOLONGO démystifie la manipulation économique des communautés et plaide pour un commerce responsable 

Eclipse solaire : Le Chercheur KOLONGO démystifie la manipulation économique des communautés et plaide pour un commerce responsable 

12. avril 2024 Allgemein 0

 « Une éclipse ne doit pas faire objet d’une exploitation économique de la population. Des commerçants doivent influencer dignement les potentiels clients sans abuser de l’état de vulnérabilité des gens ». Ce sont les mots du chercheur GABRIEL KOLONGO pour réagir face aux manipulations orientées vers les peuples en cas de manifestations naturelles.

A en croire ce spécialiste, une éclipse ne doit pas représenter un mythe. Certains commerçants essaient de faire valoir la vente des lunettes et d’autres dispositifs en cas de  l’éclipse.

GABRIEL KOLONGO démystifie la tendance pour un fait naturel qui ne nuit à personne, en principe.

« On doit le dire tout haut, l’éclipse est devenue comme l’activité qui est plus économique où beaucoup de commerçants font du bruit sur ça avec beaucoup de publicités de lunettes jusqu’à dramatiser que si on n’en porte pas, on risque même la mort. Et vous voyez même un réfugié, chercher de l’argent pour ça au lieu qu’il obtienne à manger parce qu’il a été manipulé indignement. On fait beaucoup de bruits alors que c’est un mouvement comme d’autres que l’univers produit. Nous autres, on ne comprend pas encore pourquoi les gens n’ont pas ce courage d’adhérer aux histoires qu’ils ne comprennent pas autant. Si quelqu’un accepte de verser son argent pour votre produit, il ne faut pas en abuser pour l’appauvrir s’il ne sait pas ce qui va arriver. C’est vrai, nombreux ne s’informent pas et c’est ça aussi le danger. Vous verrez alors des commerçants hausser le prix de lunettes, disant qu’ils en ont de magique pour détecter l’éclipse de telle manière que si l’on regardait sans lunette, on ne devrait que mourir, c’est faux », rassure GABRIEL KOLONGO, Observateur météo à l’aéroport international de Goma.   

Au moment qu’une éclipse engendre une certaine perturbation saisonnière et temporaire, ce chercheur pense qu’il ne sert à miser sur des irrégularités et en subir les conséquences. « Le comble en est que les gens mystifient des choses. On peut même entendre que des interprétations surgissent de la communauté prétextant que l’éclipse signifierait la descente de Dieu, ou qu’il n’y aura plus d’astres. NON. C’est une question seulement de préparation psychologique afin de maintenir ces deux situations qui s’accouplent. C’est comme si on te disait de regarder la lune ou le soleil, on a le choix. C’est vrai que l’on ne peut pas directement fixer longuement ses yeux au soleil alors que ces rayons peuvent nuire à la santé oculaire. Mais, plus on peut juste porter n’importe quelle lunette un peu fumée juste pour voir avec netteté ce qui se passe et savoir différencier ce qui joue sur l’autre. Personnellement, je ne vois pas les conséquences. Et je ne comprends nulle raison de mystifier le port de beaucoup d’outils pour manipuler seulement les gens. L’éclipse est normale », explicite GABRIEL KOLONGO.

Que faut-il pour faire face aux complications relatives à l’éclipse ? GABRIEL KOLONGO propose l’alerte liée à l’information du fait naturel, la préparation psychologique et la connaissance de son état de santé pour faire face aux questions liées aux manifestations naturelles.

Tenons que la dernière éclipse enregistrée est celle produite le lundi 08 Avril 2024 dans l’Hémisphère-Nord.           

Jures Kizito