Eclipse solaire du 08 Avril 2024: Le Doctorant KOLONGO explique l’éclipse partielle dans l’Hémisphère Nord et les perturbations temporaires y relatives   

Eclipse solaire du 08 Avril 2024: Le Doctorant KOLONGO explique l’éclipse partielle dans l’Hémisphère Nord et les perturbations temporaires y relatives   

9. avril 2024 Allgemein 0

« L’éclipse est un phénomène normal issu de l’inclinaison de la terre par rapport au soleil ou à la lune. Il ne doit pas inciter des communautés à s’en représenter un mythe alors qu’une prise de dispositions nécessaires suffit quant aux perturbations d’heures et des saisons que ce phénomène impose ». C’est en ce terme que l’observateur météo GABRIEL KOLONGO explique le caractère normal de ce phénomène à la suite de l’éclipse solaire qui s’est manifestée dans une grande partie l’hémisphère-Nord le lundi 08 Avril 2024.

Ce chercheur en géographie a d’entrée de jeu expliqué les éléments clés d’une éclipse.      

« Il faut savoir que dans l’univers il y a ces deux astres qui s’alignent selon cette manière qu’on peut voir la constellation. Cependant lorsqu’on parle de l’éclipse, tout doit partir de l’inclinaison magnétique. Ce veut dire que sur l’axe terrestre, lorsque cette terre est en train de tourner tout comme le mouvement des astres paires. Parler d’Eclipse ça veut dire que le soleil et la lune se retrouvent sur un même rayon. Plus précisément, c’est la lune qui s’interpose devant le soleil dans ce cas particulier », explique GABRIEL KOLONGO, Observateur météo à l’aéroport international de Goma. 

Gabriel KOLONGO a, de ce fait, explicité le phénomène de la partialité de l’éclipse produit dans un seul rayon du monde.

« Ces inclinaisons font à ce qu’avoir par exemple les pays qui ont vu cette éclipse. C’était à 18 h00 temps universel, c’est dire que le fuseau horaire de Butembo, Goma, ça faisait plus ou moins 20 heures . Vous voyez directement que c’était impossible de voir cette éclipse parce qu’il faisait nuit déjà au niveau de Butembo par exemple. Mais dans des pays comme la Mexique, les Etats-Unis, le Canada et d’autres pays de cette hémisphère ont vu cette éclipse selon déjà qu’il y faisait jour. Lorsqu’il y a déjà une différence de fuseau horaire, c’est ce qui fait qu’on ait des zones avec des caractéristiques particulières. Tout part de l’inclinaison magnétique et donc la position de la terre par rapport au soleil et à la lune ; et c’est delà que vous pouvez juste observer des perturbations de temps et de saisons dès que l’éclipse se produit », peint GABRIEL KOLONGO, chercheur doctorant en climat et environnement.                

Il existe deux types d’éclipses dont l’éclipse solaire et la lunaire selon que l’un ou l’autre élément est interposé en face de l’autre contre le mouvement de la terre.

Alors que l’éclipse lunaire est rare, l’éclipse solaire est régulière presque deux fois l’année.

Il est l’exemple des prévisions du 14 octobre 2023 et le 08 Avril dernier et du 02 octobre 2024 dans l’hémisphère-sud, le 29 Mars et le 21 Septembre 2025, le 17 Février et le 12 Août 2026, etc.

Tenons que les dates liées à l’éclipse peuvent varier selon les perturbations inévitables qui peuvent surgir naturellement.

Les professionnels en prévisions météo souhaitent que la communauté soit attentive aux informations liées aux phénomènes naturelles pour prendre des dispositions nécessaires en faveur du bien vivre de toutes les espèces vivantes dans le monde.  

Jures Kizito