DPS Antenne de Butembo : Cet appel aux femmes à s’approprier le don de sang au regard des chiffres qui les placent derrière les hommes

DPS Antenne de Butembo : Cet appel aux femmes à s’approprier le don de sang au regard des chiffres qui les placent derrière les hommes

4. mars 2024 Allgemein 0

Le centre de transfusion sanguine CTS plateau de Butembo appelle les femmes à s’approprier le don de sang au cours du mois de mars leur dédié. Le docteur Emmanuel Amisi Sefu, médecin responsable de cette structure l’a indiqué ce lundi 04 mars 2024. C’était au cours de la présentation de la situation épidémiologique de la semaine au sein de la Division Provinciale de la Santé, DPS, antenne de Butembo.

Le médecin responsable de transfusion sanguine CTS plateau de Butembo, déplore le manque drastique des produits sanguins au sein de cette structure sanitaire.

Ce professionnel de la santé note que ces derniers temps, la demande en besoin du sang est élevée par rapport à la production.

Il signale qu’au cours de l’année 2023, sur 8 640 poches attendues, 6 584 ont été produites. A l’en croire, 4664 poches ont été produites par les hommes et 1920 par les femmes.

Au regard de ces résultats de l’année passée, les hommes ont beaucoup approvisionné cette structure en don de sang.

Alors que les femmes sont beaucoup plus bénéficiaires du sang lors de l’accouchement, le Docteur Emmanuel exhorte celles-ci à s’approprier le don de sang au cours de ce mois de mars leur dédié. « Ces derniers temps nous faisons face à un manque drastique des produits sanguins dans notre rayon d’action. Nous avons 11 zones de santé qui viennent s’approvisionner chez nous en produits sanguins. Il y a une forte demande par rapport à notre niveau de production. Raison pour laquelle on se dit, la femme aussi doit contribuer, faire passer le message de don de sang pour que la communauté s’approprie cette activité bénévole. Le don de sang c’est un acte de charité et d’amour, c’est le plus beau cadeau que quelqu’un peut donner à son semblable, c’est le don de vie. Il faut que la femme aussi s’implique dans cette activité bénévole de don de sang. Par ce que lorsque les femmes accouchent, elles perdent normalement du sang, et en perdant du sang on fait recourt à la transfusion sanguine », explique-t-il.

Tenez, dans son plan de 2024, le centre de transfusion sanguine CTS  plateau de Butembo attend 9 600 poches.

                                                             Samuel Lukalango