Butembo : Une maison en planches prend feu sur avenue Matokeo, voici les possibles causes et les conséquences qui s’ensuivent

Butembo : Une maison en planches prend feu sur avenue Matokeo, voici les possibles causes et les conséquences qui s’ensuivent

14. mars 2024 Allgemein 0

Un incendie a été enregistré en ville de Butembo la nuit du mercredi 13  à ce jeudi 14 mars 2024. C’était sur le croisement de l’avenue Matokeo et la rue Liberté de la presse en commune Kimemi.

MUMBERE KIHOMWA Janvier, chef de l’avenue Matokeo explique que cette maison en planches réduite en cendre était superposée sur un bâtiment en matériaux durables. Il regrette que plusieurs biens de valeur soient consumés.

« Nous regrettons. Personnellement on m’a informé à minuit qu’il y a un bâtiment qui est en cours d’incendie ici à l’endroit appelé communément ANCIEN APPOLO 11 où on ne venait que de construire un bâtiment en matériaux durables au rez-de-chaussée, et qui, a sa partie supérieure où  on a construit en planches.  Ce bâtiment en planches avait plusieurs activités comme le restaurant, les cafétérias et le logement. », décrit-il.

Ce chef de base pense que cet incendie serait causé par la mauvaise installation du courant de la Société Energie du  Nord-Kivu, ENK-Butembo. MUMBERE KIHOMWA Janvier veut que les enquêtes indépendantes  soient diligentées afin d’identifier les vraies causes de cet incendie.

Notons que les techniciens électriciens de la société ENK sont venus contrôler la boîte de connexion sur le lieu du drame.

« Les voisins nous ont informé que c’était un problème technique d’ENK à partir de l’après-midi,  pendant ce temps les électriciens de ENK sont venus pour revoir la connectivité, mais à leurs départ le courant  n’a été toujours stable. Alors ce matin, les  agents d’ENK et les responsables du bâtiment ont engagé une discussion. Nous ne voulons pas qu’ils continuent à discuter. Nous encourageons plutôt les parties prenantes à l’entretien pour afin aboutir à une solution pacifique et mettre de côté les intérêts privés comme sont des partenaires. Ils doivent collaborer et découvrir la source de l’incendie. Que les enquêtes indépendantes soient amorcées », propose-t-il.

De son côté, STINE KIHESE responsable du bâtiment incendié, s’inquiète de cette perte des biens. La victime indique que cette perte sera à la base du chômage. Il salue l’intervention des voisins qui ont accouru pour sauver certains biens.

« Gloire à Dieu, les personnes de bonnes volontés nous sont venues en aide jusqu’à une heure du matin. Que Dieu nous console parce que le bâtiment en matériaux durables n’a pas été touché. Ce bâtiment non touché avait à son sein plusieurs articles dans les boutiques, ateliers, les machines, les pièces de rechange. Voilà que les travailleurs qui étaient engagés dans ces maisons de commerce parties en fumée vont chômer », déplore Stine KIHESE.

Contacté par la rédaction centrale de la radio télé Elimu, la société ENK n’a ni confirmé ni rejeté les accusations portées à sa charge. KATEMBO MUSAVULI Philémon, chargé de la communication de la société au sein de ENK BUTEMBO a écrit : « Il faut suivre la version de ce qui a été observé. On attend la version officielle. Nous, on n’a pas à commenter là-dessus. Et dans le réseau je ne vois pas une publication qui parle d’ENK comme origine », suppose KATEMBO MUSAVULI Philémon.

Selon nos sources, une personne aurait été blessée lors de l’évacuation des biens. Elle poursuit les soins appropriés dans une structure sanitaire de la place.

Georges LOMBA