Butembo : Satisfaits de la repeinture des lignes  zébrées, des habitants  souhaitent que les autorités aient un œil sur le robot-roulage

Butembo : Satisfaits de la repeinture des lignes  zébrées, des habitants  souhaitent que les autorités aient un œil sur le robot-roulage

15. mars 2024 Allgemein 0

La Commission Nationale de Prévention Routière (CNPR) BUTEMBO renouvelle les lignes zébrées sur le Boulevard Président de la République en ville de Butembo. Les travaux y relatifs ont débuté ce jeudi 14 mars 2024 sur le croisement de l’avenue de l’Eglise et l’artère principale à proximité du robot roulage.

La visualisation des lignes zébrées sur le macadam longtemps disparues sur le Boulevard Joseph KABILA de la ville de Butembo, soulève diverses appréciations de la part des usagers de la route.

Certains piétons abordés ce vendredi 15 mars 2024 à côté du robot roulage au cœur de la ville de Butembo soulignent que ces signes n’ont pas d’importance. Ces Bubolais souhaitent que les autorités locale s’activer dans la réparation et la  fabrication d’autres robots roulage pour mettre de l’ordre dans la circulation routière.

Ces usagers de la route confient que e robot roulage fait mieux que les lignes zébrées sur le goudron. Selon eux, les accidents se produisent même sur les lieux où existent ces indications.

« Les lignes zébrées de la grand route n’ont aucune importance que celle du robot.  Le robot est plus respectueux que ces lignes zébrées. Que tous les habitants et les autorités locales s’approprient la réparation du robot, parce qu’on peut tamponner même une personne en traversant ces lignes zébrées c’est le contraire chez le robot. Les autorités doivent s’impliquer afin  d’inviter les pennes du robot », propose une femme.

Une autre ajoute : « Ça oriente les usagers de  par et d’autre. Moi personnellement on m’avait écrasée en traversant les lignes zébrées. Et voilà que les gens ne respectent plus les orientations des agents de la PCR si le robot n’est pas fonctionnel. Avec l’avènement du robot les personnes de troisième âge traversaient sans crainte »

Un homme tranche : « Merci pour le renouvellement de ces lignes. Ça nous facilite le mouvement de circulation. Parce  que moi, étant à moto, je ne peux pas forcer mon passage en voyant les piétons traverser les lignes zébrées. D’ailleurs, ça diminue les accidents. Mais, il faut aussi que le robot reprenne son rythme de fonctionnement ».

Selon les sources proches de la CNPR-BUTEMBO, rien ne rassure encore que ces  travaux puissent concerner  tout le Boulevard. Un agent rencontré en plein  travaux chuchote : « Pas d’assurance que nous allons peindre toutes les lignes déjà effacées. Nous attendons une suite qui va sortir de nos chefs ».

Georges LOMBA