Butembo : Quelques biens sauvés après un incendie survenu au quartier Vungi, la Société ENK contredit ceux qui la pointent du doigt accusateur

Butembo : Quelques biens sauvés après un incendie survenu au quartier Vungi, la Société ENK contredit ceux qui la pointent du doigt accusateur

12. février 2024 Allgemein 0

Un incendie spectaculaire est survenu au centre-ville de Butembo  la nuit du dimanche à ce lundi 12 février 2024. Un atelier de menuiserie et un dépôt de différents articles électroniques ont été touchés par cette catastrophe au quartier VUNGI en commune MUSUSA.

Nous avons effectué une descente sur le lieu du drame le matin de ce même lundi. Là, des sources concordantes indiquent que l’incendie s’est produit autour de minuit.

Plusieurs biens de valeur ont été rendu en cendres. Cependant, aucun dégât humain n’a été documenté.  

Cet incendie serait parti d’un court-circuit dans le réseau de la Société Energie du Nord-Kivu ENK-BUTEMBO, comme nous témoigne un habitant voisin du lieu du drame.

« L’incendie s’est produit la nuit. Il se pourrait que, le courant ENK soit à la base de cet incendie qui a consumé les ateliers de menuiserie. C’est aux environs de minuit. Les meubles, outils de travail des menuisiers tout rendu en cendres. Même la flamme a atteint les dépôts qui abritaient différents articles de commerce. Nous étions moins nombreux quand nous avons constaté l’incendie. Pour ce faire, on a été obligé de recourir aux voisins et aux autres personnes qui se promenaient pendant cette nuit pour évacuer certains biens. Nous avons épargné la moitié des biens qui étaient stockés dans les dépôts malgré que, plusieurs articles ont été consumés », indique-t-il.

Une victime, l’une des propréteurs des ateliers, abordé en état d’inquiétude regrette ses articles consumés. Philémon MWANAMOKI comme c’est de lui qu’il s’agit, demande aux autorités locales de rendre disponibles les véhicules anti-incendie dans la ville de Butembo, au regard de son évolution.

« Étant l’une des victimes des ateliers, j’ai été alerté au sujet de l’incendie. Mon atelier avait dans son sein plusieurs meubles qui sont maintenant rendus en  cendre, à l’occurrence des planches, les garde-robes de nos clients et outils de travail. Nous n’avons pas de choix. Nous saluons l’acte posé par les voisins pour sauver une quantité de nos meubles. Que l’Etat rende disponibles au moins deux véhicules anti-incendie vue l’évolution de la ville », plaide Philémon MWANAMOKI.

De son côté, Energie au Nord-Kivu ENK-BUTEMBO ne se reconnait pas comme responsable de cet incendie.

Selon les techniciens électriciens de cette entreprise qui alimente la ville de Butembo, les fils électriques d’ENK étaient bien raccordés.

Rencontré dans son office de travail, KATEMBO MUSAVULI Philémon, chargé de communication de  ENK-BUTEMBO, souligne toutefois qu’un court-circuit dans l’un des ateliers serait à la base de l’incendie.

« On est en train de lire sur les réseaux que l’incendie a été d’origine du réseau ENK, ça c’est faux. L’incendie n’a pas eu l’origine sur le réseau ENK, parce que si vous y arrivez, même tout le monde qui y arrive voit que le réseau ENK est intact. Les poteaux, compteurs il y a même les câbles du réseau qui ne sont pas touchés. Donc il semblerait que l’incendie s’est produit par un court-circuit dans une des maisons qui ont été incendiées effectivement. C’est cet incendie produit par un court-circuit qui s’est prolongé sur d’autres maisons », se défend Philémon MUSAVULI.

Notons que c’est grâce à l’intervention des voisins que certains biens et bâtiments ont été sauvés de l’incendie.

Georges LOMBA