Butembo : Même si les députés provinciaux sont muselés par l’état de siège, Chafi Musithu s’assigne pour mission de poursuivre le contrôle citoyen

Butembo : Même si les députés provinciaux sont muselés par l’état de siège, Chafi Musithu s’assigne pour mission de poursuivre le contrôle citoyen

7. juin 2024 Allgemein 0

Le pouvoir d’un député au Nord-Kivu n’a plus de sens, car les élus n’ont plus d’occasion d’effectuer le contrôle parlementaire ni d’immunité, moins encore des salaires à cause de l’Etat de siège. Telle est l’affirmation de l’honorable Chafi Musithu. Ce député provincial élu de Butembo l’a dit lors d’un point de presse qu’il a animé ce vendredi 7 juin 2024, en cellule Mines des Grands Lacs, MGL, du quartier Congo Ya SIKA en ville de Butembo.

Dans sa déclaration lue devant les chevaliers de la plume, Honorable CHAFI a d’abord déploré le fait que les mesures exceptionnelles de l’Etat de siège contraignent aux élus provinciaux de ne plus exercer leurs pouvoirs en tant que représentants du peuple.

En dépit de ces restrictions, il ajoute qu’il continue à faire le contrôle citoyen dans l’objectif de dénicher les auteurs des détournements des deniers publics pour qu’ils  soient interpelés.  

Honorable CHAFI MUSITHU rassure de son engagement sans recul à se battre pour l’intérêt commun.

Son regret autour des contraintes liées à l’Etat de Siège rencontre le souhait de la Société Civile Forces Vives de Butembo-Lubero qui appelle depuis plus d’un trimestre à la levée de l’Etat de siège et l’installation des autorités civiles.

Wivine Kahunga