Butembo : Même  si les déplacés qu’encadre l’ISPRON n’ont rien reçu de l’assistance, cette structure remercie les députés envoyés par le Gouvernement

Butembo : Même  si les déplacés qu’encadre l’ISPRON n’ont rien reçu de l’assistance, cette structure remercie les députés envoyés par le Gouvernement

12. mars 2024 Allgemein 0

Les déplacés encadrés par l’Intégration Sociale pour la Promotion de Nécessiteux, ISPRON,  disent avoir  été privés de la distribution  de l’aide humanitaire remise par une délégation parlementaire le week-end dernier. Ils l’ont fait savoir par la bouche de la secrétaire exécutive de cette structure.

Se confiant à Radio Elimu, La Voix de l’UOR, ce lundi 11 mars 2024, MASIKA KAHINDO Marie-Jeanne    appelle les bonnes volontés de toujours venir en aide en faveur de ce déplacés.

Toutefois,  notre interlocutrice remercie d’abord les élus qui ont plaidé auprès du gouvernement congolais pour décrocher l’aide humanitaire distribuée. Dans la foulée, elle indique que cela ne suffit pas, parce que la grande aspiration, c’est  plutôt la pacification de la région.  Celle-ci appelle les bonnes volontés à toujours venir en aide en faveur des déplacés.

« Les déplacés eux-mêmes ont dit que  la plupart des gens qui ont eu l’assistance ce sont aussi les autochtones, ce n’est pas aussi mal car ce sont eux qui hébergent ces déplacés. Que les personnes de bonnes volontés continuent à voler à la rescousse des nécessiteux.  Sinon nous disons merci à nos élus, nous voulons la paix pour que les gens regagnent leurs milieux», réagit-elle.

Pour rappel, des milliers des déplacés ont reçu de l’aide constituée de quelques kilogrammes de haricots, de riz, du sel et une moitié de barre de savon.

Une assistance estimée insuffisante au  regard des besoins que ressentent les déplacés. 

En attendant,  quelques autres milliers déplacés qu’encadre l’ISPRON n’ont rien reçu. Il semblerait que lors du dénombrement des bénéficiaires, les déplacés « de l’ISPRON » n’ont été considérés. Certaines  bouches indiquent que  cette structure  ne serait  plus bien côtée dans ce domaine. Ce qui a été à la base du préjudice subi par les déplacés qui attendent beaucoup  de  l’ISPRON.

Wivine Kahunga