Butembo-Lubero : Le Parlement d’enfants invite l’Etat à exterminer les groupes armés qui continuent à endeuiller la paisible population

Butembo-Lubero : Le Parlement d’enfants invite l’Etat à exterminer les groupes armés qui continuent à endeuiller la paisible population

17. février 2024 Allgemein 0

L’encadrement des enfants, socle de lutte contre le recrutement des enfants dans les groupes armés. Voilà le thème qui a été au cœur d’une conférence-plaidoyer tenue par le Parlement d’enfants Butembo-Lubero en collaboration avec les acteurs de protection de l’enfant ce samedi 17 février 2024. C’était en marge de la journée internationale de l’enfant soldat que l’humanité célèbre chèque 12 ième jour du mois de février de l’année.

Des activités y relatives se sont déroulées dans la grande salle des réunions de l’hôtel de ville de Butembo.

A l’amorce, Madame Odile MABANZA DIBI, responsable du Service Genre, Famille et Enfant de Butembo, qui a représenté le Maire policier empêché, a procédé à l’ouverture officielle de la séance.

Dans son allocution, KATEMBO NGUNZA Joël, président du parlement d’enfants Butembo-Lubero a indiqué que le recrutement d’enfants dans les groupes armés est un problème réel dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Il renchérit que, le manque d’occupation est un grand facteur influençant le recrutement des enfants. Le numéro 1 de cette structure infantile a, par ailleurs, invité les responsables de centre de formation professionnelle à encadrer les enfants déplacer afin de prévenir le pire.

KATEMBO NGUNZA Joël a, par cette occasion, exhorté les autorités compétentes à restaurer complètement la paix dans la région, à exterminer les groupes armés qui continuent à endeuiller la paisible population.

Notre interlocuteur a également les parents à prendre leurs responsabilités en main dans la protection des enfants.

Rappelons que, parlement d’enfants Butembo-Lubero s’était entretenu avec les agents de la Police Nationale Congolaise, PNC-commissariat urbain de Butembo le lundi 12 février 2024 à l’esplanade de l’Etat-major de la PNC-Butembo sur le rôle de la police dans la lutte contre les violations des droits, le recrutement et l’utilisations des enfants dans les forces négatives.

C’était à l’occasion de la journée internationale de l’enfant soldat, célébré chaque 12 février de l’année.

Victoire POZITE