Butembo : Le Mouvement anti-gang appelle le pouvoir public à doter la ville des matériaux anti-incendie pour protéger les capitaux des contribuables

Butembo : Le Mouvement anti-gang appelle le pouvoir public à doter la ville des matériaux anti-incendie pour protéger les capitaux des contribuables

17. février 2024 Allgemein 0

Le Président du Mouvement antigang appelle le gouvernement à équiper la ville de Butembo en véhicules anti-incendie. Cette demande  est consécutive aux cas d’incendies répétitifs qui se sont produits en cette ville commerciale en cette semaine qui va au terme.

Pathy LUVATSUNGANA pense que cette dotation pourra lutter contre le drame d’incendie en ville commerciale de Butembo. Se confiant à la Presse ce samedi 17 février 2024, notre interlocuteur a d’abord présenté sa désolation aux personnes frappées par les incendies récurrents en ville.

Pathy LUVATSUNGANA déplore la perte de plusieurs biens surtout de menuisiers consumés par les incendies. Il appelle à cet effet les autorités étatiques à doter la ville de Butembo en matériaux anti-incendie comme les extincteurs, les véhicules anti-incendie et autres.

Objectif visé, limiter les dégâts causés par les incendies.

« Tout le monde sait que Butembo a plusieurs opérateurs qui font entrer au Trésor public beaucoup de moyens. Quand les autorités n’interviennent pour que les capitaux soient protégés, c’est grave. Qu’il y ait un camion anti-incendie qui est en train d’émerger. Que la Mairie nous aide à accentuer des efforts et des lobbyings pour que  le service concerné par ce secteur intervienne chaque fois. Nous, groupes de pression et mouvements citoyens, nous y tenons. Avec le courant, beaucoup d’entreprises vont créer d’autres activités qu’on doit protéger», plaide Pathy LUVATSUNGANA.

Rappelons que, le premier cas d’incendie avait touché une dizaine d’ateliers de menuiserie et un dépôt qui abritait plusieurs marchandises électroniques la nuit du dimanche 11 au lundi 12 Février 2024 sur le Boulevard Julien PALUKU KAHONGYA, sur le Boulevard Julien PALUKU, ancienne rue Kinshasa au quartier VUNGI en commune MUSUSA.

Le second incendie documenté est survenu 24 heures. Il a réduit en cendres un bâtiment qui abritait quarte ateliers de menuiserie. C’était le matin de mardi 13 février 2024. Le fait s’est passé au quartier Centre commercial au croisement de l’avenue Baswagha et le Boulevard Président de la République en commune KIMEMI.

Conséquence, l’association des menuisiers en ville de Butembo demande aux autorités étatiques l’exonération fiscale pendant une année. Cela, en vue de la remise en équilibre des membres estimés appauvris par des incendies spectaculaires et d’origine inconnue à Butembo.     

Sarah Manoka