Butembo : L’ASBL CAF renforce les capacités des femmes ambassadrices de la paix et médiatrices des conflits en techniques de négociation, de conciliation et de réconciliation

Butembo : L’ASBL CAF renforce les capacités des femmes ambassadrices de la paix et médiatrices des conflits en techniques de négociation, de conciliation et de réconciliation

1. mai 2024 Générale 0

Le Collectif des Associations Féminines, CAF en sigle, a organisé de mardi 30 avril au mercredi 1er mai 2024 un atelier sur la résolution de conflits. Il était question de renforcer les capacités des femmes regroupées dans un réseau des ambassadrices de la paix et médiatrices des conflits.

Cet atelier a eu pour cadre la salle des réunions du Centre des jeunes situé non loin de l’Institut Malkia wa Mbingu à Butembo.

Les participantes ont été outillées en notions nécessaires relatives en techniques de négociation, la conciliation et la réconciliation.  

Résultats, les femmes participantes ont déjà plan d’activités qui consiste à identifier les conflits solubles grâce à la médiation. Elles pourront organiser des dialogues entre parties : des groupes ou des personnes.

Au terme de ces assises, le  Chef des Programmes de CAF, organisation ayant son siège à Beni, se dit satisfait de l’assiduité des participantes. C’est ce qui fait espérer à KATEMBO MWENDERA Emmanuel que les résultats escomptés seront atteints.

« Ce qui m’a satisfait beaucoup, c’est le dynamisme des femmes, donc leur participation active et ça m’a rassuré qu’au niveau du terrain on aura un bon résultat par rapport à ce qu’on vient de leur dispenser comme savoir. Notons qu’à un certain moment il faut chaque fois recevoir ces femmes-là ambassadrices de la paix. Elles sont déjà capables de résoudre nos conflits. Il y a surtout des conflits qui ne nécessitent pas d’aller vers la justice. Des conflits qu’on peut résoudre au niveau communautaire et ça nous épargne tant des choses que nous engageons quand nous allons à la justice, au moment qu’on peut résoudre ces conflits au niveau de la société sans rien engager comme moyens. », s’enthousiasme le Chef de Programmes de CAF Beni. 

Pour leur part, les participantes se disent bien édifiées et prêtes à aller sur le terrain.

« Nous sommes disponibles pour la communauté pour régler certains litiges.  Nous allons pallier certaines questions. On verra comment résoudre les problèmes et des choses qui troublent la paix et la stabilité dans notre communauté », résume Merry BOKITO.

« Nous avons des connaissances sur les mécanismes alternatifs de résolution pacifique des conflits.  C’est un plus parce que ce n’est pas la première fois. Nous sommes fixées sur la manière de travailler pour résoudre les conflits dans notre communauté », assure Suzanne MUKOHE.

Cet atelier cadre avec un projet exécuté à Beni, Butembo et Lubero dans le but de  renforcer les capacités de la femme en Leadership dans la résolution de conflits, la restauration de la paix et la gouvernance. Il est implémenté depuis février 2024 avec l’appui de Search For Commun Ground.

Patient Akilimali