Butembo : Les techniciens de la LETI remettent au Maire symboliquement le  robot roulage

Butembo : Les techniciens de la LETI remettent au Maire symboliquement le  robot roulage

1. avril 2024 Allgemein 0

Le robot- roulage  qui facilite la traversée des engins et des piétons sur le croisement de l’avenue de l’église et le boulevard Joseph Kabila a été remis ce lundi 1er  avril 2024 à l’autorité urbaine. La mise au point de ce robot est l’œuvre des électroniciens de la ville de Butembo.

Le maire de Butembo, le Commissaire  Supérieur  Principal MOWA BAEKI TELLY ROGER  a reçu  symboliquement cet ouvrage. Le patron de la ville a salué le courage des enfants de Butembo qui ont le souci de développer leur milieu.

Pour sa part, Muhindo MupikaVianey, président de la Ligue Électro Technique International LETI , une structure qui assurait la maintenance de ce robot note que  c’est l’Etat qui vient de prendre désormais la responsabilité de cet outil de régulation de la circulation routière. 

Il ajoute que leur ligue est prête à contribuer à  la réglementation de la circulation de la ville.

Cette remise a été effectuée  après près de 3 mois d’observation de ladite machine en termes de son fonctionnement.

Pour rappel, un robot roulage intelligent est opérationnel à Butembo depuis le mardi 19 Décembre 2023 au rond-point Kaghuntura au centre-ville de Butembo. C’est la réalisation de la Fondation Cyrille Muhindo Mbugheki, FOCYM. Ce projet initié par le leader de cette fondation a connu l’appui technique de la Ligue des techniciens dénommée LETI pour la promotion des innovations au sein de la ville.

Le Commissaire Supérieur Principal MOWA BAEKI Telly-Roger avait salué cette œuvre de la fondation FOCYM pour ce travail remarquable qui n’avait jamais existé au sein de la ville commerciale de Butembo.

Richard Kighusu, vice-président de la fondation Mbugheki avait contextualisé que que si ce projet est effectif, c’est le souci sans fin des fils de Butembo qui la souhaitent être hissé au standard d’autres villes de la RDC tout comme d’ailleurs.

                                                              La Rédaction