Butembo : Des militants de la LUCHA passent une première nuit  de sit-in au Shop Airtel pour dénoncer la mauvaise qualité du réseau

Butembo : Des militants de la LUCHA passent une première nuit  de sit-in au Shop Airtel pour dénoncer la mauvaise qualité du réseau

3. février 2024 Allgemein 0

C’est un sit-in sans retour que les militants de la Lutte pour le Changement, LUCHA, ont amorcé ce samedi 3 février 2024 au shop Airtel de Butembo. En effet, ceux-ci ont appelé à une manifestation ce jour pour dénoncer les perturbations de cet opérateur de téléphonie cellulaire depuis quelques semaines.

Après une marche qui a chuté au shop Airtel de Butembo, des militants ont décidé  de passer nuit à ce lieu jusqu’à ce que Airtel améliore les services rendus à ses abonnés.

« C’est non stop. Nous irons jusqu’à ce que airtel améliore ses services », confie Anelka Mwanya, militant.

En fait, dans une correspondance adressée au Maire le jeudi 1er février dernier, la LUCHA a informé de la tenue d’un sit-in ce samedi 3 févier 2024.

Objectif, dénoncer la mauvaise qualité et des perturbations du réseau Airtel sans annonce ou justification préalable sur les causes.

Des militants de la LUCHA devant le Shop central de Airtel vers 22 heures de samedi 3 février. Photo Droits de tiers

S’étant confié à Radio Elimu, La Voix de l’UOR, le mardi 30 janvier 2024, le responsable de la zone Butembo présente ses excuses à les abonnés pour ce désagrément.

Jean de Dieu Akilimali, chef de la zone Butembo de cette maison de télécommunication, clarifie que l’instabilité de la connexion  Airtel observée ces jours en ville de Butembo, est due au dysfonctionnement des fibres qui ont été touchées par les éboulements de terre en Ouganda au cours du mois de janvier de l’année 2024.

Le chef de la zone Butembo rassure que les techniciens sont à pieds d’œuvre en Ouganda pour que les abonnés retrouvent la meilleure qualité dans un bref délai.

Ce sit-in de la LUCHA n’est pas le premier à Butembo. Un autre sit-in de 9 militants de la LUCHA a été étouffé, vers 14 heures 20 minutes de lundi 17 avril 2023, devant le bureau de l’entreprise de télécommunication à Butembo. Les éléments de la Police nationale Congolaise, PNC, avaient conduit de force les manifestants à l’Agence nationale des Renseignements, ANR.

Ces militants dénonçaient la sur-taxation en rapport avec l’achat et la vente des unités, des mégas et gigabits. Ils fustigeaient aussi des irrégularités observées pendant le dépôt et le retrait de l’argent via le téléphone.

Il s’agissait de 13 militants de la LUCHA qui étaient en sit-in au niveau du bureau de la firme de Airtel pour réclamer l’amélioration des services de cette Société à Butembo et environs.

Patient Akilimali