Butembo : Les Evêques de l’ancien Kivu lancent leur session,  l’Archevêque appelle à défendre la foi et à protéger la RDC où « on a trop souffert »

Butembo : Les Evêques de l’ancien Kivu lancent leur session,  l’Archevêque appelle à défendre la foi et à protéger la RDC où « on a trop souffert »

8. avril 2024 Allgemein 0

Coup d’envoi ce lundi 8 avril 2024 des travaux de la session 2024 de l’Assemblée Provinciale Episcopale de Bukavu, ASSEPB. Cette structure rassemble les Evêques de Bukavu, Butembo-Beni, Kindu, Kasongo, Goma et Uvira, soit l’ancien Kivu.

L’avant-midi, l’Evêque de Butembo-Beni a accueilli d’autres Evêques de l’ASSEPB à l’aérodrome de Butembo-Rughenda.  Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech avait à ses côtés le Commissaire Supérieur Principal MOWA BAEKI Telly-Roger, Maire de Butembo. Quelques membres du Comité urbain sécurité, des prêtres, des religieuses et une poignée de fidèles ont été présents à l’aérodrome.

De là, la direction a été le Centre spirituel des Sœurs orantes de l’Assomption qui abrite cette session. Le coup d’envoi de travaux a été caractérisé par la messe.

A la présidence, Monseigneur François-Xavier MAROY RUSENGO, Archevêque métropolitain de Bukavu et Président de l’ASSEPB.

Il était entouré de 5 autres Evêques de cette assemblée à savoir Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech, Evêque de Butembo-Beni ; Monseigneur Willy NGUMBI NGENGELE, Evêque de Goma, Monseigneur Joseph-Sébastien MUYENGO MULOMBE, Evêque de Uvira, Monseigneur Placide LUBAMBA NDJIBU, Evêque de Kasongo et Monseigneur ABELI MOHOYA MUTSHAPA, Evêque de Kindu.

Dans son homélie, le célébrant a loué le Seigneur pour le début de cette session en ce jour où l’Eglise célèbre l’Annonciation de la Naissance de Jésus. Un jour pendant lequel la Vierge Marie accepte que la Volonté de Dieu s’accomplisse en elle pour le salut de l’humanité.

Pour Monseigneur MAROY, chacun doit également laisser s’accomplir la volonté de Dieu pour la paix à l’Est de la RDC.

« Chacun, dans la sphère où il est, s’il peut vivre ces mots (de la Vierge Marie) et les vivre, en beaucoup d’endroits, il y aurait la paix, il y aurait la vie heureuse, la communion. C’est cet engagement que nous devons demander à Dieu et prier pour les cœurs endurcis, les cœurs durs qui ne veulent pas d’abord chercher la volonté de Dieu mais qui cherchent à tout moment à déstabiliser le voisin, à déstabiliser l’autre pour des intérêts qui ne sont que très éphémères parce qu’on soit riche ou pauvre, qu’on soit fort ou faible, grand ou petit, nos jours sont comptés sur cette terre. Et nombreux partent après avoir accumulé des biens, des pouvoirs et autres mais n’en profitent pas. Mais, si ensemble nous cherchons à nous engager pour la Volonté de Dieu, sûrement que cela aiderait plusieurs. Et nous au Congo, nous en avons grandement besoin, tellement nous  avons déjà trop souffert »,a-t-il prêché.

Dans la foulée, Monseigneur MAROY invite chacun à prier et à poser des actions concrètes pour sauver la Nation.

« Nous avions été ici, c’était encore un moment de crise. Et ce n’est pas fini. La crise s’est encore aggravée parce que maintenant, vous savez que Goma est encerclé par des méchants. Des gens sont en déplacement massif, tout ça à cause des gens qui ne veulent pas comprendre la Parole de Dieu et s’engager à la vivre. Continuons à prier mais nous allons demander par seulement à Dieu de nous aider mais à chaque homme de faire son travail pour le bien de l’autre. Nous avons non seulement la foi à défendre mais aussi la patrie à défendre parce que c’est chez nous. Et c’est Dieu qui nous a mis chez nous. En priant Dieu de nous aider à vivre tranquillement chez nous, nous devons inviter les cœurs à se convertir pour que cela arrive. En cherchant à faire la volonté de Dieu, comme le Christ est venu le faire sur terre, comme Marie elle-même l’a déclaré, nous pouvons croire que pour nous aussi, viendra un temps où nous aurons le règne de Dieu au milieu de nous comme le Christ nous a appris à le dire au Père et à le vivre entre nous parce que nous appelons Dieu, notre Père », prescrit l’Archevêque de Bukavu.

Il faut dire que cette session de l’ASSEPB se clôture le dimanche 14 avril 2024. Ce sera à l’esplanade de Tsakatsaka par une grand-messe.

Patient Akilimali