Butembo : Les conseils du kinésithérapeute Katungulu pour le maintien en forme de la  colonne vertébrale

Butembo : Les conseils du kinésithérapeute Katungulu pour le maintien en forme de la  colonne vertébrale

1. avril 2024 Allgemein 0

L’usage des matelas enfoncés ainsi que des chaises non moussées, peut causer la déviation de la colonne vertébrale. Le Kinésithérapeute-réadaptateur agrégé, Kasereka Katungulu Evariste, du centre hospitalier adventiste de Mutiri l’a indiqué lors d’une interview nous accordée ce lundi 1er avril 2024.

Ce professionnel de santé a noté que la colonne vertébrale et la boite cranière, jouent un rôle important sur l’organisme et doivent être protégés.

Il conseille la population à l’usage des matelas orthopédiques, ayant une épaisseur considérable en lieu et place des matelas enfoncés pour éviter les déviations de la colonne vertébrale.

« Le matelas que vous utilisez doit être d’une épaisseur considérable. Si elle s’enfonce, elle peut occasionner une déviation de la colonne vertébrale. Le matelas qui est convenable est celui qui est dur, un matelas orthopédique. Si vous n’avez pas la capacité de vous procurer un matelas de grande épaisseur, il faut utiliser une petite mousse, à condition de placer le triplex en dessous de cette dernière, à haut du lit », insiste Evariste Katungulu.

Dans les bureaux, les places publiques et d’autres infrastructures, ce Kinésithérapeute appelle la population à utiliser des sièges moussés et ne pas s’y maintenir au-delà de deux heures. Objectif, se prévenir des atteintes aux vertèbres tels que : Les L4, L5 et S1 au niveau de la colonne.

« Les sièges que nous avons souvent utilisés peuvent aussi nous causer une modification de la colonne vertébrale. Elles doivent être moussées pour essayer d’amortir le choc qui peut porter atteinte aux vertèbres telles que L4, L5et S. Nous conseillons les bureaucrates, les secrétaires de ne pas dépasser deux heures de temps étant assis dans une même position bien qu’ils soient sur les chaises qui disposent des mousses. Ils doivent apprendre à travailler étant débout et faire de petits mouvements », conseille-t-il.

Ce prestataire de santé exhorte ainsi la population à consulter toujours les Kinésithérapeutes pour prendre soin de la colonne vertébrale.

                                                                    Samuel Lukalango