Butembo : Légère baisse du prix de la pomme de terre, mais la vente de cette denrée n’est plus fructueuse depuis les festivités de fin d’année

Butembo : Légère baisse du prix de la pomme de terre, mais la vente de cette denrée n’est plus fructueuse depuis les festivités de fin d’année

17. janvier 2024 Allgemein 0

Le prix de la pomme de terre est en hausse sur le marché central de Butembo depuis le début de ce mois de janvier 2024. Conséquence de la rareté de cette denrée alimentaire en ce milieu. Plusieurs commerçantes abordées ce mercredi 17 janvier 2024 par notre reporter font savoir que le prix a galopé de 75 000FC à 140 000FC. Une situation qui impacte négativement sur leurs revenus.

A l’entame, les tenancières de dépôts indiquent que les pommes de terre avaient déjà touché un prix exorbitant à cause d’une saison pluvieuse et le taux de change. Elles affirment que ce matin les pommes de terre ont se négociaient à 140 000Fc au lieu de 200000Fc, il y a quelques jours. Madame Kahambu Tuliza, tenancière d’un dépôt de pomme de terre sur avenue Bukavu explique.

« Depuis les jours festifs, les pommes de terre sont en hausse en ville de Butembo. Cette hausse vertigineuse a causé une faible clientèle sur le marché. Néanmoins aujourd’hui les fournisseurs ont baissé le prix de 200 000Fc à 140 000 Frais Congolais. Une forte pluie sur les champs de cultivateurs et le taux de change sont les facteurs de cette hausse. Surtout la pluie qui a causé plusieurs dégâts sur les champs de cultivateurs. Dans un champ où on récoltait 15 sacs on commence à y avoir 3 sacs seulement. C’est pourquoi les pommes de terre ne reprennent pas leur prix normal de 75 000FC », explique-t-elle.

En dépit de cette diminution de prix, les étalages de détaillants restent toujours vides au marché central de Butembo. Jusque-là, une faible clientèle se fait constater sur le marché.

Certaines marchandes de cette denrée font savoir que ce prix de 140000Fc n’est pas abordable comparativement au prix de l’année écoulée. Elles souhaitent que les pommes de terre reprennent le prix normal en faveur de la communauté intégrale.

« L’année écoulée on a acheté les pommes de terre à 75 000Fc ou 90 000Fc quand il y a rareté de cet élément. Mais actuellement les pommes de terre ont haussé jusqu’à 180 000Fc voir 200 000Fc. Ca vient de baisser à 140000Fc mais jusque-là le marché ne sourit pas encore, les clients sont toujours rares. Notre revenu a déjà chuté. D’autres détaillants n’arrivent plus au marché à cause de cette hausse. Nous voulons qu’il y ait retour au prix normal. », indique un vendeur de vivres.

« Vraiment nous les détaillants nous sommes victimes des nombreuses choses, quand on essaie de réclamer cette hausse, les tenancier de dépôt nous disent que les organisateurs de fête, mariage, anniversaire et autre vont toujours acheter malgré notre indignation. Mais vraiment nos clients n’achètent plus.  Un sac commence à durer même 3 à 4 jours. », se lamente une vendeuse de la pomme de terre.

« C’était déjà  à 180 000 FC voire 200 000 Francs Congolais. Ca vient de baisser à 140 000 FC mais jusque-là le prix n’est pas abordable car jadis c’était à 75 000Fc. Les clients restent toujours rares. », se plaint une autre vendeuse.

Signalons qu’à Butembo, le taux de change varie entre 2700 et 2800fc au centre commercial de cette ville.

Dagzos Bailanda et Fundi Meleki