Butembo : Le MNC-L veut perpétuer la lutte de Lumumba et appelle à la mobilisation de tous pour honorer la mémoire des héros nationaux

Butembo : Le MNC-L veut perpétuer la lutte de Lumumba et appelle à la mobilisation de tous pour honorer la mémoire des héros nationaux

17. janvier 2024 Allgemein 0

La République Démocratique du Congo commémore Emery Patrice Lumumba le 17 janvier de chaque année. Depuis son assassinat, cela fait 63 ans que ce héros national est mort pour la patrie. Le mouvement national lumumba, MNC-L a manifesté ce mercredi 17 janvier 2024 en ville de Butembo pour louer les mérites du premier Premier Ministre de la RDC.

Autour de 8h30 de ce mercredi, une trentaine des jeunes est partie du rond-point Njiapanda passant par les carrefours Takenga, Soficom pour la grande salle de Muthanga en commune Mususa.

Slogan idéologique, sifflets ont servi ces militants à marcher sur les Boulevards Président de la République et Julien Paluku (ex Rue Kinshasa), au centre commercial de Butembo.

Se confiant au micro de Radio Elimu, KAMBALE MATUMO JOHN, un des cadres motive la raison de la manifestation.

« Nous devons dire que nous sommes de la tendance communiste. Nous nous battons en général pour que l’Afrique soit indépendante de l’impérialisme et que le Congo soit indépendant. Comme moi, j’incarne l’idéologie de Lumumba. Comme aujourd’hui c’est une journée très spécifique où nous célébrons le 63 ème anniversaire après sa mort. Alors comme on le disait, un leader c’est quelqu’un qui se manifeste par sa réincarnation. Lumumba disait qu’il se réincarnera 50 ans même après. C’est pourquoi nous sommes en train de perpétuer sa lutte par notre présence et manifestation », se convainc MATUMO JOHN.

A la question de la représentation de Lumumba, ces militants considèrent que ce héros n’est pas à restreindre seulement à la RDC. C’est un patriote pour toute l’Afrique tel qu’ils l’ont déclaré.

« Avec l’idée de la prospérité, nous nous battons contre l’impérialisme qui s’étend dans le pays et en Afrique en général. Donc lorsque nous parlons ici, nous ne nous adressons pas uniquement à notre jeunesse mais aux africains en général de pouvoir militer trop fort contre l’impérialisme qui domine notre pays. A la population congolaise de se prendre en charge et de poursuivre le combat pour être garant de tout ce que portaient nos héros. Le gouvernement doit aussi considérer les journées dédiées aux héros pour que les gens aient le temps de leur accorder du respect en fonction de ce qu’ils nous ont rendu pour servir d’exemple», a lancé ce militant du mouvement MNC-L.     

Rappelons que les dates à l’honneur de Laurent Désiré Kabila (16 janvier) et Emery Patrice Lumumba (17 janvier) étaient chômées et payées sur toute l’étendue de la République. Ce 17 janvier 2024, en dépit de quelques banques en service minimum, écoles et institutions publiques quasiment fermées, les activités socioéconomiques ont vu le jour.

Ces militants souhaitent que la meilleure façon de célébrer un héros c’est de garder une pensée pieuse en sa mémoire en vertu des actions d’envergures qu’il avait posées de son vivant. 

Ainsi mobilisent –ils la communauté à honorer ce que des ennemis de la paix chercheraient à occulter.

Avant de chuter par une conférence autour de 13h30 à Muthanga au sud de la ville, ils demandent aux autorités publiques de faire respecter les icones du pays pour mobiliser un sacrifice suprême, durable en vue de la patrie.     

Jures Kizito