Butembo : Faut-il jeter son téléphone suite aux perturbations du réseau ? Ces interrogations des abonnés qui se plaignent

Butembo : Faut-il jeter son téléphone suite aux perturbations du réseau ? Ces interrogations des abonnés qui se plaignent

6. février 2024 Allgemein 0

Perturbation de différents réseaux des télécommunications ce dernier temps dans partie Est de la  République Démocratique du Congo. C’est par exemple en ville de Butembo les Bubolais se connectent à la connexion de Airtel, Vodacom et Orange. Faut-il abandonner le téléphone ? Les avis de certains  habitants de Butembo restent partager suite à cette perturbation.

Abordés dans les rues et  avenues de la ville de Butembo par notre reporter ce mardi 6 février 2024, quelques abonnés aux différents réseaux de télécommunications se disent préoccupés par cette perturbation.

Malgré les troubles enregistrés, les utilisateurs indiquent qu’il est difficile de rejeter la communication au téléphone vu sa contribution dans la communauté.

Parmi les avantages du téléphone, nos interlocuteurs ont insisté sur le transfert de l’argent et savoir des nouvelles sur les proches qui sont en distance. Les mégas et unités expirent sans utilisation suite au désagrément de la connexion.

« Le Réseau, ces derniers temps ne tient pas, il y’a trop de perturbations, tu peux acheter les mégas où même les sms pour les utiliser, ça ne  fonctionne pas, or le téléphone nous permet de faire beaucoup d’opérations, nous qui sommes à Butembo pour raisons d’études. Nous avons des difficultés de communiquer avec nos parents et nos proches », indique un utilisateur. 

« J’apprécie beaucoup le réseau auquel je suis abonné parce que nous trouvons la stabilité de la connexion, mais d’autres réseaux nous aident à passer les appels. A un autre réseau, nous sommes habitués à faire les transactions de la monnaie électronique, on ne peut pas abandonner le téléphone parce que le téléphone c’est notre seul moyen de communication qui nous facilite directement les opérations », ajoute une abonnée. 

« … ces derniers temps la connexion est perturbée. On veut utiliser le téléphone mais, la connexion ne nous le permet pas. Nous avons du mal à trouver des frais académiques auprès de nos parents qui sont à distance. La connexion a bloqué tout vraiment », s’indigne un étudiant.

La perturbation des réseaux de télécommunications impacte négativement sur l’économie dans cette partie du Nord-Kivu, alors que le monde est déjà habitué à la pratique de la communication par les différents réseaux de télécommunications. Rappelons que, le samedi 3 au 5  février 2024 les militants du mouvement citoyen lutte pour le changement LUCHA section de Butembo étaient en sit-in dans les devant le SHOP AIRTEL- BUTEMBO pour dénoncer les irrégularités qu’affiche cette maison de télécommunication. Un sit-in qui s’est terminé sur fond d’interpellation d’une quinzaine de militants.

Falay Plamedi