Butembo : Ce  candidat conseiller communal ravi de la reprogrammation des élections dans des villes autres que les chefs-lieux des provinces

Butembo : Ce  candidat conseiller communal ravi de la reprogrammation des élections dans des villes autres que les chefs-lieux des provinces

5. février 2024 Allgemein 0

La Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, a réaménagé le calendrier électoral pour les élections des entités territoriales décentralisées  au sein des villes autres que des chefs-lieux des provinces du Nord-Kivu, de l’Ituri et Maindombe.

Butembo n’a pas non plus connu les élections des conseillers municipaux aux élections de Décembre 2023 en République Démocratique du Congo. Alors que les unes désespèrent de la crédibilité du processus, certains autres prennent ce réaménagement pour une opportunité à saisir.

Au cours d’une interview exclusive qu’il accordée ce lundi 05 février 2024 à la Radio Elimu ; la Voix de l’UOR, Angelus Musumba, l’un des ambitieux à la conseillerie municipale en commune Vulamba reste confiant.

Pour lui, c’est une occasion de pendre son envole vers ces ambition politique

« Nous appellerons également la CENI d’organiser les élections crédibles et surtout transparentes parce que ça ne sert à rien d’organiser ce qui va pousser encore la population à se révolté mais aussi aux autorités, nous vivons dans une zone peu sécurisée, à ces aux autorités de voir comment sécuriser nos  zones parce qu’il y’a des entités qui sont vraiment insécurisées, il y’a encore beaucoup de groupes armés dans certaines régions et ça peut faire que les gens ne puissent pas bien voter. Donc, c’est aussi une occasion d’appeler les autorités à pouvoir  sécuriser nos zones pour que les électeurs puissent aller devant les bureaux de vote le jour prévu pour les élections », recommande-t-il.

Cet ambitieux appelle la CENI à l’organisation des élections crédibles, sécurisées et transparentes pour éviter une potentielle tension au sein de la population.

« C’est d’abord un sentiment de satisfaction de voir aujourd’hui la CENI organiser les élections ,surtout une occasion à ne pas rater pour prendre les choses au sérieux et sensibiliser nos bases parque je sais que ça aura peut-être l’impact un peu négatif par rapport aux jours passés, parce que on pouvait faire la sensibilisation avec nos députés nationaux et provinciaux mais aujourd’hui nous serons seuls et une occasion pour moi de revoir nos stratégies pour que nous soyons en mesure d’aborder nos électeurs parce que ce qui est vrai, certains se sont découragés du fait que la CENI avait reporté les élections pourtant les élections étaient déjà prévues dans le calendrier électoral, c’est vraiment un appel au changement à notre communauté et à notre pays qui doit commencer par la base et c’est aujourd’hui en organisant les élections », réagit Angélus MUSUMBA.

En principe, selon le calendrier rendu officiel par la Commission électorale Nationale Indépendante, les élections des entités territoriales décentralisées sont prévues au mois de juin excepté les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, encore sous le régime de l’Etat de siège depuis mai 2021.   

                                                                                                                                                                                                                                       Sarah Manoka