Butembo : « Face à l’insécurité, sachez comprendre la situation pour agir avec responsabilité » Pasteur DENIS KALIPI aux étudiants

Butembo : « Face à l’insécurité, sachez comprendre la situation pour agir avec responsabilité » Pasteur DENIS KALIPI aux étudiants

14. février 2024 Allgemein 0

Plus d’un citoyen congolais combat pour le retour de la paix à l’Est de la République Démocratique du Congo. C’est dans cette optique que les étudiants de Butembo ont manifesté mardi 13 février 2024 pour dénoncer pour la nième fois les atrocités qui endeuillent les familles particulièrement des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

A l’occasion,  le Pasteur DENIS KALIPI sensibilise tous les citoyens, chacun à son pouvoir, de contribuer à barrer la voie à la guerre de l’Est qui date depuis les rebellions.En dépit des élections, des activités socioéconomiques pensées normales, pasteur DENIS KALIPI martèle l’anomalie situationnelle qui doit éveiller la conscience des jeunes pour agir sans peur ni relâche.       

« Ce que nous traversons aujourd’hui dans notre pays a été vécu par d’autres peuples du monde. Partant de notre propre histoire, voyons le combat des gens comme Lumumba qui ont accepté de verser du sang pour l’indépendance de notre chère République dont nous jouirions aujourd’hui. En fait, si nous lisons clairement l’histoire de l’Afrique du Sud, les gens pensent que c’était deux jours mais non ! Mais lorsqu’on vous relate l’histoire d’emprisonnement de Nelson Mandela, cela a pris plus de vingt ans ! Et même de la Bible, toute le monde sait ce qu’a été le cas pour l’Israël duquel le peuple a fait quatre cents ans pour sortir de l’esclavagisme de Pharaon. Mais, malgré la situation qu’a connue l’Israël, ce qui a aidé le peuple de ce pays c’était l’éveil de conscience. Et dans chaque génération, Dieu fait des hommes qui peuvent susciter le réveil. On ne doit pas fuir son pays comme si on était nul. Dieu nous a créés pour utiliser nos capacités et habilités pour le bien commun. Servons-nous-en alors. Levons-nous pour que nous puissions bâtir solidement notre pays », a facilité Pasteur DENIS KALIPI, Président de l’Eglise du Christ au Congo, ECC Butembo.

On ne peut pas combattre le mal à travers les antivaleurs qui ne vont profiter à rien, apprend-t-on de cet homme d’église. Pasteur KALIPI pense qu’il n’est pas obligatoire d’être politicien pour changer l’histoire des événements. Seul le patriotisme suffit, dit-il.

« Mes chers, apporter du changement dans la société humaine, cela ne demande pas forcement qu’on soit politicien, non. Ça demande tout simplement que l’on puisse comprendre son état et d’avoir la compassion pour sa nation. Ça demande que vous soyiez patriote, cela peut facilement amener du changement pour le bien des gens. De la même manière, cela peut même être possible d’apporter même du changement dans nos familles, qu’importe la situation dans laquelle nous sommes nés, qu’importe la famille de laquelle on provient, Mais ce qui compte c’est de savoir et de comprendre la situation dans laquelle on se retrouve pour agir » a appelé Pasteur DENIS KALIPI, Responsable de l’Eglise Polyglossa MGL à Butembo.       

Au sein de l’opinion publique de Butembo, des sources sûres pensent que l’ennemi se manifeste par des lueurs desquels veiller notamment des signes de charité exagérée, des incendies, des bombes aussi artisanales que toutes les formes qui tuent à petit feu pour appeler à l’engagement de toutes les personnes sans complexe de statut afin d’obtenir la paix autant militée depuis les années.

Jures Kizito