Butembo : La Société ENK invite ses clients à bien contrôler leurs installations pour éviter les risques d’incendies

Butembo : La Société ENK invite ses clients à bien contrôler leurs installations pour éviter les risques d’incendies

14. février 2024 Allgemein 0

Deux cas successifs d’incendies des ateliers de menuiserie à l’espace de 24 heures en ville de Butembo. Cet état suscite plusieurs réactions dans cette partie du Nord-Kivu. Alors que nombreux les attribueraient à la société ENK, cette dernière décline toute responsabilité. Elle se lance plutôt sur la piste de prodiguer des conseils à ses clients pour réduire les risques des courts-circuits jugés être à la base des incendies à Butembo.

Au lendemain du deuxième cas d’incendie documenté ce mardi 13 février, la Société Energie au Nord-Kivu (ENK) invite ses abonnés à la vigilance tous azimuts pendant cette période où la ville de Butembo assiste à des incendies.

L’entreprise ENK-BUTEMBO, via son chargé de communication, propose aux clients de devoir surveiller régulièrement leurs connexions dans le cadre d’éviter les incidents liés à la desserte électrique. KATEMBO MUSAVULI Philémon a, à cette occasion, présenté ses compassions aux personnes victimes des incendies.    

« D’abord ENK présente ses compassions aux personnes touchées par les incendies. Nous appelons nos clients à la vigilance. Nous leur disons que le courant est en fait le feu, on ne doit pas jouer avec le feu. Quand tu installes ta maison, il faut chercher des bons câbles de bonne section, il faut surveiller régulièrement les connexions que vous avez dans la maison pour être sûr que les connexions sont encore bien branchées. ENK n’a pas à son côté une protection à part de fournir le courant. Les incendies  ne sont pas causés par ENK plutôt chez les clients de ENK. Le courant est toujours stable avec 220 volts. Un courant qu’on peut utiliser sans stabilisateur. Nos clients peuvent même témoigner. S’il y a coupure, le courant revient avec stabilité », indique-t-il, au cours  d’une interview nous  accordée ce mercredi 14 février 2024.

Rappelons que, le premier cas d’incendie avait touché une dizaine d’ateliers de menuiserie et un dépôt qui abritait plusieurs marchandises électroniques la nuit du dimanche 11 au lundi 12 Février 2024 sur le Boulevard Julien PALUKU KAHONGYA, sur le Boulevard Julien PALUKU, ancienne rue Kinshasa au quartier VUNGI en commune MUSUSA.

Le second incendie documenté est survenu 24 heures. Il a réduit en cendres un bâtiment qui abritait quarte ateliers de menuiserie. C’était le matin de mardi 13 février 2024. Le fait s’est passé au quartier Centre commercial au croisement de l’avenue Baswagha et le Boulevard Président de la République en commune KIMEMI.

Conséquence, l’association des menuisiers en ville de Butembo demande aux autorités étatiques l’exonération fiscale pendant une année. Cela, en vue de la remise en équilibre des membres estimés appauvris par des incendies spectaculaires et d’origine inconnue à Butembo.     

Georges LOMBA