Butembo : Destinés  aux déplacés, des sacs de farine de maïs saisis par l’Auditorat qui stoppe ainsi un détournement

Butembo : Destinés  aux déplacés, des sacs de farine de maïs saisis par l’Auditorat qui stoppe ainsi un détournement

30. mai 2024 Société 0

Destinés aux déplacés de guerre vivant à Kanyabayonga, 877 sacs de farine de maïs ont été saisis par l’auditorat militaire garnison de Butembo ce jeudi 30 Mai 2024. La cellule de Communication de la Mairie de Butembo renseigne que cette opération vient faire face à un vol au détriment des populations déplacées de l’activisme des M23.

L’Auditeur militaire, précise que ces sacs de farine ont été saisis des mains des transporteurs alors qu’ils ont été volés dans des dépôts des vivres de déplacés. déclaration rendue par le major GEORGES NKUWA, Auditeur Militaire de Butembo. 

« Il s’agit d’une opération qui consiste à remettre au Maire de la ville un lot de la farine destinée aux déplacés qui a été vendu et acheté. On a appréhendé ça dans un camion en train d’être transporté vers une autre destination pour des buts commerciaux. Nous avons saisi 877 sacs que nous venions de remettre au maire de Butembo parce qu’il y a des déplacés dans la ville et je crois qu’ils peuvent être bénéficiaires au lieu de laisser ça entre les mains des citoyens malhonnêtes qui ont volé dans les dépôts des réfugiés, des déplacés qui ont vendu et alors il y a eu aussi des gens qui ont transporté. Voilà pourquoi nous les avons saisis. Comme ce sont de biens périssables, nous les avons remis aux mains du Maire de la ville pour pouvoir remettre aux vrais destinataires qui sont dans la ville, les déplacés. Quand vous regardez sur le sac, il est écrit produit à ne pas vendre ni échangé. Alors, un déplacé qui est dans le besoin ? Comment peut-il aussi vendre ce qui lui est destiné, ce n’est pas bon », a fait savoir GEORGES NKUWA, Auditeur militaire, de la garnison de Butembo.

Ces biens détournés sont déjà remis au maire de Butembo depuis ce jeudi pour qu’il les remette à son tour aux déplacés. Le commissaire supérieur principal MOWA BAEKI TELLY ROGER remercie les services de sécurité pour ce « joli coup de filet » pour lequel il promet des punitions exemplaires.

« Nous remercions l’auditeur pour cet acte posé. Et nous supposons que l’opération va continuer pour décourager ces genres d’actes qui n’honorent pas la République Démocratique du Congo. Nous ne connaissions pas la destination mais nous ne voyons que le produit. Vous avez entendu ce que l’auditeur a dit, le vrai destinataire ce sont plus de 800 ménages des déplacés qui sont à Butembo, ils en seront les bénéficiaires », a livré Commissaire Supérieur Principal MOWA BAEKY TELLY ROGER, Maire Policier de Butembo, dans des propos recueillis par la Cellule de Communication de l’hôtel  de  ville.

Après s’être livré au micro de la presse urbaine de Butembo, des femmes qui accompagnaient ces sacs de farine de Kanyabayonga vers Beni ont déclaré avoir acheté ces sacs auprès des déplacés.

Jures Kizito