Butembo : Après la détente de Pâques, la reprise du cours qui réjouit les apprenants et leurs formateurs

Butembo : Après la détente de Pâques, la reprise du cours qui réjouit les apprenants et leurs formateurs

8. avril 2024 Allgemein 0

Effective, la rentrée scolaire à Butembo ce lundi 08 Avril 2024. Cette reprise des cours fait suite à la détente de pâques dans les institutions chrétiennes et la clôture du deuxième trimestre de l’année scolaire 2023-2024 en République Démocratique du Congo. Des parties prenantes apprécient cette reprise de cours au sein des écoles en ville commerciale de Butembo.

Une ronde effectuée dans les quatre communes de la place, des écoles aussi primaires que secondaires ont ouvert les portes. Alors que peu nombreux sont ces enfants malins qui errent dans certaines rues comme pour exprimer « qu’il n’y a pas de motivation pour qu’ils aillent s’amuser à l’école le tout premier jour », la plupart des élèves et écoliers ont démontré la passion à l’éducation par leur présence au sein de leurs établissements.

Rencontrés en plein cours pour nombreux, les apprenants n’ont pas caché leur intérêt aux études. Tour à tour, ils nous révèlent le contenu appris ce premier jour.

Des apprenants qui se réjouissent de la reprise des cours après la détente de Pâques. Ils sont à notre micro

Les enseignants n’ont pas mâché leurs mots. Ils ont de ce fait salué l’application liée à l’assimilation théorique et pratique de la part des apprenants de la maison à l’école.

Des enseignants s’expriment également au sujet de cette reprise

Des chefs d’établissements, émerveillés de la chaleur manifestée à cette reprise des cours, ne se sont pas contenus. KAKULE KAVAKONDA EMMANUEL, Directeur du Complexe scolaire « les colibris » est l’un d’eux.  

« La reprise est vraiment effective. Tous les écoliers sont presque là. Les enseignants de même. Il n’y a pas donc de problème jusque-là. Tout le monde est vraiment mobilisé et sent que toutes les parties prenantes sont actives pour la reprise des cours après cette détente. En tout cas, du matin jusqu’à cette heure, tout évolue bien comme souhaité », a évalué KAKULE EMMANUEL, Directeur du Complexe scolaire « les colibris » à Butembo.             

Comme l’avait écrit le journaliste Louis Pauwels, alors que l’enseignement c’est apprendre à savoir, à savoir faire, à faire savoir, l’éducation apprend à savoir être. Ainsi, apprend-t-on que la place de l’enfant n’est pas dans la rue, c’est à l’école pour le bien-être de toute la société.         

Jures Kizito