Beni : Reprise des activités à Kasindi après 8 jours de suspension décidée par la Société civile

Beni : Reprise des activités à Kasindi après 8 jours de suspension décidée par la Société civile

16. février 2024 Allgemein 0

Après la suspension momentanée   des séries des journées ville morte au poste frontalier de KASINDI pour deux semaines, le mouvement dans le marché Parking Banane s’est  observé. Certains transfrontaliers  rencontrés en plein marché ont confirmé l’arrivée  des produits  vivriers dans ce lieu public ce vendredi 16 février 2024.

Pour leur part, des habitants ont également fréquenté le marché. Certains  habitants des différentes  entités du secteur RUWENZORI ont ainsi répondu positivement à l’appel faisant état de la levée de mouvement grève par la synergie  des sociétés civiles  de BASONGORA.

Au parking Banane, ce  jour du marché, les activités se déroulent normalement comme le confirment des  marchandes. Elles déplorent toutefois la crise monétaire.

Des marchandes qui se sont exprimés à propos de cette reprise. Propos recceuillis et traduits par Muyisa Luvalya

Les manifestations ont impacté  négativement  aux activités d’échanges commerciaux sur l’ensemble du poste frontalier de KASINDI.

A partir de vendredi 09 février, les habitants étaient privés   des opérations commerciales dans le cadre d’accompagner  la mesure des  structures citoyennes  qui exigent la mutation des quelques éléments des forces de sécurité et de défense au poste frontalier de Kasindi jugés d’inefficace dans l’éradication de l’insécurité grandissante.

Pour contexte, la société civile forces vives noyau regroupement Basongora a échangé le mercredi 14 février 2024 avec l’administrateur militaire du territoire de Beni. L’échange a planché sur la situation sécuritaire et le mouvement de grève décrété au poste frontalier de Kasindi.

Au sortir de la salle de réunion, l’administrateur militaire du Territoire Beni, Colonel EHUTA OMEONGA Charles a, promis d’interpeller le comité local de sécurité  à  veiller efficacement sur sa mission régalienne, celle de sécuriser la population et ses biens.

Rappelons que la cessation des activités a fait suite au meurtre par balle d’un habitant à Kasindi en territoire de Beni. La victime est nommée  NGURU MAPASA SHAMAENE Marcel, patron du SHOP situé au cœur du poste frontalier de Kasindi.

L’homme a été abattu par des hommes inconnus dans la nuit de mardi 6 au mercredi 7 février 2024.

En réaction, les forces vives, sous noyau du groupement BASONGORA, ont décrété des journées ville morte à Kasindi.

Muyisa Luvalya, depuis Kasindi