Beni : Les FARDC neutralisent 3 ADF d’un groupe qui venait de tuer des civils à Ngite

Beni : Les FARDC neutralisent 3 ADF d’un groupe qui venait de tuer des civils à Ngite

24. janvier 2024 Allgemein 0

Au moins 5 civils tués et blessés. Bilan encore provisoire d’une incursion rebelle la nuit du mardi  23 à ce mercredi 24 janvier 2024 à NGITE, un village situé à l’Est de la Route Nationale numéro 4 dans le territoire de BENI au Nord-Kivu. Les forces armées de la République Démocratique du Congo attribuent cette attaque aux présumés ADF dits djihadistes MTM/ISCAP.

Cette information a été livrée ce mercredi 24 janvier 2024 par le Capitaine Anthony MWALUSHAYI, porte-parole du secteur opérationnel SOKOLA 1 Grand Nord. Cet officier militaire fait savoir que, l’armée loyaliste a réussi à neutraliser 3 terroristes et ravir une arme à feu lorsque l’armée poursuivait l’ennemi. Au cours de la même poursuite, un jeune homme a été sauvé des mains de l’ennemi, poursuit-il.

« Il s’agit des terroristes MTM/ISCAP qui venaient le long de la rivière NZUMO à provenance de l’Est de la RN4 pour traverser cette route principale du côté ouest. Mais malheureusement ils se sont attaqués à notre population de NGITE. Nous avons perdu au total 5 de nos  compatriotes lâchement tués. Au moment je vous parle au côté ennemi, nous avons totalisé trois terroristes neutralisés et une arme récupérée. En poursuivant l’ennemi, le FARDC ont eu à récupérer un jeune homme qui a été kidnappé par ces derniers bien qu’il est ressorti là-bas avec les blessures nous l’avons vite ramené à notre dispensaire militaire là où il est en train de suivre les soins, mais sa vie est hors danger », précise-t-il, dans une déclaration à la presse.

Le Capitaine Antony MWALUSHAYI a par ailleurs appelé la population au calme, tout en rassurant que les mesures sécuritaires sont déjà prises par l’armée congolaise.

« Nous sommes en train d’accomplir notre mission, nous donnons l’assurance à notre population d’être calme pace que les mesures ont été déjà prises. Nos troupes sont en train de poursuivre l’ennemi à profondeur là où il a pris la direction du chemin retour parce qu’il n’a pas réussi à traverser l’ouest. Nous sommes en opération depuis la nuit pour ratisser l’environnement surtout cette zone où la présence des terroristes est déjà signalée », rassure le Capitaine MWALUSHAYI.

Cette attaque a été à la base du déplacement massif de la paisible population vers les zones supposées sécurisées.

Georges Lomba