Beni : L’Armée remet au PDDRCS 12 auto-rendus venus des groupes maï-maï FPP/AP, UPLC, KYANDENGA et NDC

Beni : L’Armée remet au PDDRCS 12 auto-rendus venus des groupes maï-maï FPP/AP, UPLC, KYANDENGA et NDC

5. juin 2023 Allgemein 0

L’Armée a remis ce lundi 5 juin 2023 12 combattants maï-maï dont deux mineurs aux responsables du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation, PDDRCS, section de Beni-ville. En effet, les auto-rendus sont venus de différents groupes armés tels FPP/AP de KABIDON, UPLC de MAYANI, le groupe de KYANDENGA, NDC/NDUMA RENOVE de Guidon.

Ceux-ci s’étaient présentés aux éléments FARDC avec 3 armes AK 47, indique le porte-parole du secteur opérationnel SOKOLA 1 GRAND NORD. Ils ont été récupérés à Kasinga, Rughenda et à Kalunguta.

Se confiant à la presse, le Capitaine Anthony MWALUSHAYI contextualise que cette reddition est une bonne réponse à l’appel du Commandant Suprême des FARDC. « Nous avons travaillé dans plusieurs zones. Nous avons l’honneur de vous présenter 12 compatriotes qui ont commis beaucoup d’exactions mais, ils se sont dits, fini avec cette situation. Nous les avons accueillis tout en respectant leurs droits et nous avons jugé de les remettre entre les mains de cette structure officielle instituée par le Gouvernement pour continuer le processus », montre-t-il.

Le Capitaine MWALUSHAYI se félicite de l’arrestation de l’un des adjoints de KYANDENGA qui avait échappé à l’arrestation dudit chef milicien et de son état-major à Butembo.  

L’un des auto-rendus explique qu’il attendait ce jour depuis longtemps. L’homme déclare avoir mené la vie de milicien par contrainte. « J’avais été kidnappé pour être enrôlé par force dans un groupe armé. Je n’ai pas été content de la tracasserie que nous imposions à nos compatriotes, nos propres frères et sœurs. Dès que le Gouvernement a lancé un appel à notre égard, je me suis senti concerné. Que d’autres viennent pour intégrer ou bien la vie civile ou bien la vie militaire. Je rassure à ceux qui sont restés derrière moi que c’est bien de se rendre, on ne nous tracasse pas à notre arrivée. Partout, arrivez auprès des FARDC qui vont bien vous recevoir. Comme nous ici, personne n’a subi aucune torture », sensibilise ce milicien qui vient de renoncer à la vie en brousse.  

En recevant ces auto-rendus, Maître Omar KAVOTA, Coordonnateur du PDDRCS Beni, a remercié l’Armée pour cette action.  

La Rédaction