Beni : La PNC contre la circulation des véhicules à vitres « fumées » et appelle les taximen au respect de l’emplacement de leurs parkings

Beni : La PNC contre la circulation des véhicules à vitres « fumées » et appelle les taximen au respect de l’emplacement de leurs parkings

21. février 2024 Allgemein 0

Des conducteurs de motos taxi œuvrant en ville cosmopolite de Beni sont exhortés à respecter l’emplacement de leurs différents parkings. Cette décision est contenue dans un communiqué officiel signé par commandant de la Police de Circulation Routière, PCR, le Commissaire Supérieur Adjoint MUKE NTANYANYA Adolphe.  

Se confiant à la presse ce mercredi 21 février 2024,  porte-parole de la Police Nationale Congolaise de Beni, Nasson MURARA a indiqué que le message consiste à appeler les conducteurs de taxi moto de la ville à respecter l’emplacement des leurs parkings à partir de ce mercredi 21 février.

« Nous sommes ici pour adresser à tous les motards pratiquant le transport de taxi moto de pouvoir respecter leur emplacement dans différents parkings se trouvant partout en ville de Beni car après 48 heures à dater de ce mercredi 21 février 2024. L’escadron Police de Circulation Routière, PCR, passera à une traque de grande envergure pour mettre fin aux désordres orchestrés par ceux qui ne suivent pas les instructions de la loi routière dans le but de maintenir la tranquillité publique sur la chaussée « , Nasson MURARA.

Le communicateur de la PNC-Beni ville a, par ailleurs, rassuré que l’escadron de la Police de Circulation Routière, PCR, sera à pied d’œuvre dans l’opération de traque de récalcitrants qui tenteront de fouler au pied les instructions régissant la circulation routière.

De cette même occasion, la Police Nationale Congolaise de Beni  a interdit toute circulation des véhicules en vitre teintée  dite fumée en pleine ville. Le porte-parole de la PNC Beni a fait entendre qu’après analyse, ces véhicules constituent une source d’insécurité dans la région.

« Après beaucoup d’analyses, il a été constaté que ces véhicules constituent une source d’insécurité. Sur ce, un délai de 72 heures est accordé aux propriétaires de ces engins. C’est pour se mettre en ordre ou enlever les vitres teintes. Il faut retenir que les contrevenants ou les récalcitrants s’exposeront à la rigueur de la loi. Nous sommes en train de passer ce message juste pour sensibiliser toute la population. Nous jouons aussi à la prévention. C’est pourquoi nous devons prévenir les dangers. Nous devons aussi sensibiliser lorsqu’il y a une décision quelconque », insiste Nasson MURARA.

Pour ce faire, il invite les propriétaires des véhicules en vitre teintée à se conformer à l’instruction dans 72 heures. Les contrevenants s’exposeront  à la rigueur de la loi, prévient  le communicateur de Police Nationale Congolaise de Beni ville.

La  Rédaction