8 mars : les femmes de Butembo demandent aux autorités  du pays de considérer la paix comme priorité des priorités

8 mars : les femmes de Butembo demandent aux autorités  du pays de considérer la paix comme priorité des priorités

8. mars 2024 Allgemein 0

Les femmes de la ville de Butembo appellent les autorités du pays à s’invertir dans la restauration de la paix à l’Est de la RDC. Elles l’ont dit à l’occasion  de la Célébration de la journée internationale des  droits des femmes célébrée chaque 8 mars de l’année.  En ville de Butembo, plusieurs activités ont été organisées.

Tout a commencé par une messe d’action de grâce dite  à la paroisse Mater ecclesiae de la cathédrale à laquelle les femmes adultes et jeunes filles de partout ont pris part.

Dans son homélie, l’évêque du diocèse de Butembo-Beni, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech  a appelé les femmes à être les partisanes de la paix,  à cultiver l’amour, car éduquer une femme c’est éduquer toute la nation.

Après la messe, une caravane motorisée a été amorcée à partir de l’avenue des écoles, boulevard Monseigneur Kataliko, passant par le boulevard Joseph Kabila, rond-point Soficom en passant par la rue Paluku Denis avant de chuter à l’esplanade de l’Ecole primaire (EP) Tsakatsaka.

Notons que ces femmes étaient habillées en couleur noire, question pour elles de dénoncer la situation de guerre vécue à l’Est du pays.

Sur leurs affiches on pouvait lire :  » Nous voulons la paix »,  » les femmes de Butembo demandent ainsi  aux autorités  du pays de considérer la paix comme priorité des priorités, « non à l’utilisation des enfants dans les groupes armés, … ». Dans leur mémorandum, celles-ci ont  indiqué qu’elles sont fatiguées des atrocités leurs causées par des groupes armés négatifs.

Cette journée a été une occasion de méditer sur les défis sécuritaires auxquels les femmes de l’Est du Congo  sont confrontées.

                                                          Wivine Kahunga