8 mars : La DYFEGOU de Rose Tuombeane encourage la femme à se faire enrôler aussi dans l’Armée

8 mars : La DYFEGOU de Rose Tuombeane encourage la femme à se faire enrôler aussi dans l’Armée

8. mars 2024 Allgemein 0

La journée internationale du 8 mars dédiée aux droits de la femme a été célébrée sous une méditation absolue en ville commerciale de Butembo. La Dynamique des Femmes pour la bonne Gouvernance, DYFEGOU exhorte le gouvernement de la République Démocratique du Congo à user de tous ses moyens pour rétablir la paix et aux femmes à intégrer les forces de défenses pour relever le défis du pays.  Madame MASIKA Henriette, actrice au sein de cette structure féminine l’a exprimé à la presse ce vendredi 8 mars 2024.

Dans son speech,  Madame MASIKA TASIVIWE Henriette a indiqué que la journée internationale du 8 mars est une journée au cours de laquelle les femmes cherchent à réclamer leurs droits.

Elle ajoute, cependant, que cette journée dédié n’a pas été célébrée comme  à l’accoutumé en ville de Butembo. A la base, l’insécurité grandissante dans plusieurs entités de la région, notamment en territoire de Beni et de Rutshuru. Pour Madame MASIKA TASIVIWE Henriette, la Dynamique des Femmes pour la bonne Gouvernance, DYFEGOU, cette structure qui soutient Rose TUOMBEANE, accorde à la journée du 8 mars un sens de méditation pour la paix.

Pour ce faire, elle a profité, de cette occasion, pour inviter les gouvernants congolais à user de tous leurs moyens afin de rétablir la paix.

Madame MASIKA TASIVIWE Henriette TASIVIWE a déclaré que la paix est toujours au centre du développement du pays.

A cette occasion, la Dynamique des Femmes pour la bonne Gouvernance, DYFEGOU, a, en outre, invité les femmes à se désolidariser d’avec les ennemis de paix. Madame MASIKA TASIVIWE Henriette renchérit que les femmes doivent se souvenir de la force utiliser pour enfanter, à s’impliquer efficacement dans l’éducation de base des enfants. Elle a également appelé les femmes à intégrer l’armée. Objectif visé, contribuer au rétablissement de la paix dans le pays.

Notons que, « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme », est le thème retenu pour l’année 2024. Celui-ci met en lumière l’importance de l’égalité des genres, de l’autonomisation des femmes et des filles, et de leur droit à une vie saine.

Victoire Pozite