30 ans du génocide rwandais : L’historien WAKAVWARO déplore le lourd tribut que paie la RDC après ces tueries

30 ans du génocide rwandais : L’historien WAKAVWARO déplore le lourd tribut que paie la RDC après ces tueries

6. avril 2024 Allgemein 0

30ième triste anniversaire du génocide en République du Rwanda ce samedi 6 avril 2024. En ville de Butembo, l’historien MUHONGYA WAKAVWARO opine que ces tueries auraient impacté négativement sur la situation sécuritaire en République Démocratique du Congo. Il l’a exprimé au cours d’une interview accordée à la Radio Elimu, la Voix de l’UOR ce vendredi 5 avril 2024.

Ce chercheur en histoire a, d’abord, signifié que la date du 6 avril de chaque année est très commémorative au Rwanda.

MUHONGYA WAKAVWARO souligne qu’une vive tension a été  vécue  en République du Rwanda caractérisée par des tueries opposant la partie du président HABYARIMANA et celle de Paul KAGAME.

Par ailleurs, l’historien MUHONGYA WAKAVWARO a déclaré qu’au mois de juillet 1994, juste après la victoire de Front Patriotique du Rwandais, la République Démocratique du Congo a notifié un grand nombre de Refugiées sur son sol.

Cet enseignant d’histoire a indiqué que 2 000 000 personnes, environs s’étaient réfugiées dans la partie Est du pays y compris les FDLR qui ne cessent de troubler la quiétude de congolais, un impact négatif pour l’épanouissement de la RDC, à en croire notre source.

« Les Congolais ont payé le lourd tribut de ce génocide parce que, après la victoire du Front Patriotique Rwandais au mois de juillet 1994, il y a eu des refugiées qui sont venus dans notre pays. Au moins 2 000 000 se sont réfugiés à l’Est et ce sont ces réfugiés qui constituent les FDLR qui font les massacres et les violations sur les congolais. Nous avons payé le lourd tribut à cause d’avoir accueilli les refugiés. Nous sommes vraiment les perdants quand bien même ce génocide s’est passé en dehors de nos frontières », explique l’historien MUHONGYA WAKAVWARO

MUHONGYA WAKAVWARO rappelle que la mort du Président honoraire du Rwanda HABYARIMANA a constitué l’élément déclenchant les tueries dans le pays. Pour notre interlocuteur, cette était survenue pendant que l’ancien Président du Rwanda envisageait la concrétisation des accords d’Arusha signés avec le Front Patriotique Rwandais, chapeauté par Paul KAGAME.

Victoire Pozite