Nord-Kivu : Mains propres même après les sénatoriales, Bienvenu Lutsumbi se réjouit de la représentativité des « nande » au Sénat et de l’encadrement de son mentor Saidi Balikwisha

Nord-Kivu : Mains propres même après les sénatoriales, Bienvenu Lutsumbi se réjouit de la représentativité des « nande » au Sénat et de l’encadrement de son mentor Saidi Balikwisha

27. mai 2024 Politique 0

Satisfecit du député provincial KAMBALE LUTSUMBI Bienvenu des résultats des élections sénatoriales  au Nord-Kivu.  Sa réaction est l’objet de la sortie médiatique de ce lundi 27 mai 2024, au lendemain de ce scrutin indirect en province.

Cet élu de Butembo se réjouit de la représentation de la communauté nande en termes de 2 sièges, l’Honorable Sénateur Papy MACHOZI de Beni-territoire et l’Honorable Sénateur Jean-Marie KATOKOLYO du territoire de Rutshuru.

Pour lui, le pari d’avoir 3 sénateurs est échoué parce que les élus provinciaux du territoire de Lubero ont soutenu des candidats de Rutshuru.  

KAMBALE LUTSUMBI Bienvenu indique que cette considération n’est pas à confondre avec du tribalisme.

“Pour moi, c’est une satisfaction. Originaire de Beni, de voir Beni représenté dans le Sénat. Je déplore ce qui a manqué aux autres élus qui allaient nous aider du côté de Lubero parce qu’on a eu des compromis à ce sujet. Ceux de Lubero se sont ralliés  aux candidats de Rutshuru. C’est pourquoi Rutshuru a deux Sénateurs parce que Katokolyo est de Rutshuru. Masisi a aussi un sénateur et Beni, un sénateur. Lubero, pour un deuxième mandat, n’a pas de sénateur. Des gens peuvent penser qu’avec cette analyse, nous sommes tribalistes, non. Dans l’assemblée provinciale, il y a toujours cette connotation des communautés. Parce que la communauté la plus représentée là-bas, c’est celle des nande avec 26 députés. Cette communauté est suivie d’une autre, celle des hutus a 13 députés. Viennent ensuite les nyanga, les tutsi, les piri qui sont également représentés. Cela pousse à ce qu’on comprenne que, dans nos décisions, nous devons prendre en compte la représentativité de la communauté pour que ses représentants aillent défendre ses intérêts. En fait, les problèmes de Beni par exemple ne peuvent pas trouver facilement quelq’un de Masisi qui puisse les défendre mieux comme un originaire. Par principe, on représente toutes les entités… La population devrait comprendre que le gros pour ce qui est des élections sénatoriales, c’est plus un combat communautaire. Si nous restons dans la projection de voir les choses comme parti politique, alors on ratera toujours des sièges et la communauté sera défavorisée dans ces élections sénatoriales. Toutefois, le gros a été fait. Nous devons nous en réjouir. Que ceux qui sont là obtiennent le soutien de tout le monde pour réussir le grand travail que vous venez de leur confier.”, détaille-t-il.

Dans la foulée, l’Honorable Bienvenu LUTSUMBI salue les orientations de son mentor Honorable SAIDI BALIKWISHA grâce auxquelles il a résisté aux tentations de corruption.

“Nous avons bénéficié de sages conseils de l’expérimenté Honorable Saidi Balikwisha. Grâce à ses conseils, nous sommes, nous Honorable Bienvenu Lutsumbi, bien tranquille après ces élections. Sommes en ligne au téléphone et sommes en train de décrocher les appels sans soucis. Certains ont peut-être même éteint leurs téléphones. Comme nous n’avons de problème avec personne, nous nous préparons à regagner Butembo. Nous ne sommes pas tombés dans des corruptions qui allaient nous mettre mal à l’aise. L’honorable Balikwisha est donc à remercier pour aussi cela parce que nous avons des mains propres à l’issue de ces élections.”, se réjouit-il.

Pour rappel, les élections sénatoriales se sont déroulées le dimanche 26 mai à Goma au Nord-Kivu. Pour 4 sièges, 34 candidats étaient en lice. Tard dans la soirée du même dimanche, la  Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, a proclamé élus provisoirement MUMBERE MACHOZI Papy, 9 voix ; KASEREKA KATOKOLYO Jean-Marie, 8 voix ; SHABANI LUKOO BIHANGO Jaquemain, 8 voix ; et VUNABANDI KANYAMIHIGO Célestin, 6 voix.

La liste AB (6 voix ex aequo avec le 4e proclamé) sur laquelle se trouvent KISONI MUYISA Précieuse, 4 voix et MUHINDO KIVATSI Bienfait 2 voix n’a pas eu droit au siège face au candidat indépendant Célestin VUNABANDI en raison du critère de  l’âge, note l’Honorable Bienvenu LUTSUMBI.

Via le communiqué de presse portant publication de ces résultats provisoires,  la CENI a précisé que les recours sont attendus à la Cour Constitutionnelle du 27 mai au 02 juin 2024. Cette instance judiciaire a jusqu’au 02 août 2024 pour traiter lesdits recours. Ce qui donnera lieu à la publication des résultats définitifs des élections sénatoriales le 03 août 2024, chute le Communiqué signé par le Rapporteur adjoint de la CENI, Paul MUHINDO VAHUMAWA.

Patient Akilimali