Mambasa : La Société civile constate des cas d’abandon d’enfants et redoute le phénomène Kuluna les années à  venir

Mambasa : La Société civile constate des cas d’abandon d’enfants et redoute le phénomène Kuluna les années à  venir

8. juin 2024 Allgemein 0

L’activisme des ennemis de la Paix reste encore opérationnel dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Au-delà de l’insécurité précaire, plusieurs autres formes inquiètent les populations en cette période où l’Est de la République Démocratique du Congo reste agressé par des conflits armés. Face à l’abandon d’enfants, la Société Civile de cette partie de la République alerte sur cette forme nouvelle qui insécurise au-delà de la guerre.

D’après le Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise en Territoire de Mambasa, c’est en moins de 24 heures que deux cas d’abandons d’enfants ont été signalés à Mambasa centre.

Maitre Jospin PALUKU MBOWA, revient sur les cas types dont celui d’abandon d’un nourrisson d’une semaine et demi , abandonné  vendredi 7 juin 2024 par sa propre Mère entre les mains d’une pharmacienne ainsi que l’autre d’environ trois ans , ramassé par les policiers pendant la patrouille dans la nuit du vendredi au samedi 8 juin, 2024 au marché « Zala na Mbango » à Mambasa centre.

« Nous avons deux cas de délaissement d’enfants que nous venons d’enregistrer à Mambasa centre dans moins de 24 heures. Il s’agit tout d’abord d’un enfant nourrisson d’une semaine et 3 jours qui a été laissé auprès d’une pharmacienne par sa propre mère sous prétexte qu’elle est allée récupérer un colis quelque part pour revenir et récupérer le bébé et malheureusement cette maman est partie pour ne plus revenir. Le deuxième cas est celui d’un enfant d’environs 3 ans qui a été retrouvé au marché central parles patrouilleurs policiers dans la nuit de vendredi à ce samedi, c’était vers 1 heure du matin au marché Zala na Mbangu. Et jusque-là ne n’avons aucune information sur les gens de leurs familles », se désole Jospin PALUKU MBOWA, Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise en Territoire de Mambasa.

La société civile dans cette partie de la République ne cesse d’alerter sur les conditions difficiles que traversent les populations civiles de ce territoire ainsi que l’insécurité qui bat encore record.

Une raison pour le coordonnateur de la Société civile de crier haut la nécessité de la création d’un orphelinat pour gérer les enfants abandonnés innocemment.

« Mais nous estimons que l’insécurité est aussi à la base de ce cas de délaissement d’enfants où les enfants même déambulent n’importe comment, ils manquent des parents ou peut-être que leurs parents sont décédés à ce moment de la guerre. Mais aussi la vie difficile que tout le monde est en train de traverser dans ce pays. Alors pour l’encadrement de ces enfants dont la plupart sont dans des familles d’accueil, il y a vraiment une urgence que l’on puisse créer un orphelinat ici à Mambasa centre parce que avec ça nous estimons que dans cinq ou dix ans, nous craignons qu’il y ait un phénomène Kuluna dans Mambasa Centre alors que Mambasa n’est jusque-là pas  encore une grande ville », plaide Maître Jospin PALUKU MBOWA.

A elle de signaler que ces deux enfants garçons abandonnés, sont entre temps à la disposition de la Directrice chargée des affaires sociales dans cette partie de la province de l’Ituri.  

Jures Kizito