Butembo : Mouvements citoyens et groupes de pression exigent la suspension de la mesure d’identification des véhicules avec vitres teintées

Butembo : Mouvements citoyens et groupes de pression exigent la suspension de la mesure d’identification des véhicules avec vitres teintées

20. mars 2024 Allgemein 0

Identification des véhicules à vitres teintées en ville commerciale de Butembo. Le Collectif des mouvements citoyens et groupes de pressions  exhorte le Gouverneur de la province du Nord-Kivu à suspendre la mesure d’identification des véhicules avec vitres teintées qui constitue une escroquerie à l’endroit de la population.  Ces structures citoyennes l’ont exprimé au cours d’un point de presse tenu ce mercredi 20 mars 2024 à l’esplanade du Restaurant le Pacifique en ville de Butembo.

A l’entame, la synergie des mouvements citoyens déclare que dans la logique sécuritaire, aucune preuve  ne rassure ce qui empêcherait les bandits de se procurer la taxe relative à l’identification des véhicules à vitres teintées et continuer à opérer aisément dans la communauté.

Pour ce faire, ils exigent au Gouverneur de province à la suspension de ladite mesure qui ne cesse de pénaliser les paisibles  populations victimes de la situation sécuritaire précaire orchestrée sous l’œil impuissant des autorités congolaises.

Les mouvements citoyens et groupes de pression de la ville de Butembo exigent également les explications relatives à la destination des fonds déjà perçus sur le paiement de la taxe des véhicules à vitres teintées.

A la population de Butembo, de se réserver du paiement de la taxe dont les recettes seraient destinées dans les comptes opaques des personnes visant des intérêts égoïstes. « Les mouvements citoyens et groupes de pression de Butembo exigent au gouverneur de province, la suspension de cette mesure inique qui  vient comme enfoncer le clou dans une plaie déjà béante causée par la situation sécuritaire toujours très précaire sous la barde impuissante des autorités congolaises. A ce sujet, nous exigeons des explications sur l’opportunité de ladite taxe ainsi que la destination des fonds déjà perçus. Dans 48 heures à compter de ce jour, si ces explications ne sont pas formellement fournies, la population de Butembo va se prévaloir de ses droits constitutionnels et va  passer à des manifestations de grande envergure jusqu’à obtenir gain de cause c’est-à-dire l’annulation pure et simple de mesure qui sent l’odeur d’une escroquerie à l’endroit de la population. Aux services commis au recouvrement de cette fameuse taxe de cesser de tracasser la population avec une mesure illégale et inopportune. A la population de Butembo de cesser de payer cette taxe dont les recettes seraient destinées dans des comptes opaques appartenant aux personnes qui ne savent pas bien accomplir la mission leur dévolue », exhortent-t-ils.

Pour contexte, le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le General-Major Peter CIRIMWAMI a fixé, le lundi 26 février dernier, les frais d’identification des véhicules avec des vitres teintées d’origine. Dans sa note circulaire consultée par nos confères du site ACTUALITE.CD, l’autorité provinciale a précisé que  ces frais sont fixés à 20 dollars américains.

Victoire Pozite